Passion-Géographie : premier forum francophone de Géographie
Bienvenue sur Passion - Géographie, le plus important forum francophone en la matière.
En espérant que vous puissiez vous y plaire ! L'inscription ne prend pas 10 secondes !



 

AccueilAccueil  PortailPortail  Faire une dédicaceFaire une dédicace  Google EarthGoogle Earth  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  Site pro  
Participez au concours n°41 en postant votre photographie !

Partagez | 
 

 Friedrich Ratzel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Thibault Renard

Philippe Pinchemel
Philippe Pinchemel


Masculin

Nombre de messages : 3584

Âge : 29

Localisation : France - La Rochelle

Réputation : 792

Points : 22752

Date d'inscription : 04/01/2008
MessageSujet: Friedrich Ratzel   Jeu 3 Juin - 23:18

Friedrich Ratzel



Géographe et ethnographe allemand, né le 30 août 1844 à Karlsruhe, mort le 9 août 1904 à Ammerland, près de Munich.

Friedrich Ratzel étudie la zoologie et, en 1869, publie un commentaire de l'œuvre de Darwin. Il se penche ensuite longuement sur les théories de la migration des espèces. Les nombreux voyages qu'il effectue en Amérique du Nord et centrale en 1874-1875 en tant que correspondant d'un journal de Cologne, Kölnische Zeitung, le marquent profondément et nourrissent ses réflexions ultérieures. Il enseigne ensuite à l'université technique de Munich pendant dix ans, puis à l'université de Leipzig de 1886 à sa mort.

Ratzel s'intéresse surtout aux migrations humaines, aux emprunts culturels et aux relations entre l'homme et les multiples facteurs de son environnement physique. Bien qu'influencé par l'évolutionnisme de Darwin et du zoologiste allemand Ernst Heinrich Haeckel, Ratzel en vient à critiquer leur conception mécaniste, au profit d'une vision déterministe. Sa pensée se laisse alors davantage guider par la philosophie que par la biologie.

Faisant des relations entre la nature et la société l'objet de la géographie, il est à l'origine du terme « anthropogéographie ». Dans Anthropogeographie (vol. 1 1882, vol. 2 1891), il s'intéresse à la répartition géographique de la population, sur son lien avec les migrations et le milieu ainsi que sur la manière dont ce milieu détermine les individus et les sociétés. Parmi ses autres œuvres figurent Die Erde und das Leben : Eine vergleichende Erdkunde (1901-1902, « Terre et vie : une géographie comparée »), Politische Geographie (1897, Géographie politique) ainsi qu'une étude géopolitique des États-Unis (1893). Son essai Der Lebensraum (1901, « Espace vital »), souvent cité comme origine de la géopolitique, est une étude biogéographique. Ratzel y invente le concept d'espace vital, qui relie les groupes humains aux unités spatiales où ils se développent et souligne la propension d'un État à étendre ou réduire ses frontières en fonction de ses besoins et de ses intérêts. Le détournement par le régime nazi de ce dernier point du concept de Lebensraum repose cependant davantage sur l'interprétation de la théorie de Ratzel par un professeur suédois de géopolitique, Rudolf Kjellén.

______________________________________________
La géographie c'est comme une chocolatine : ça se partage!
http://www.penserlespace.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passion-geographie.com
avatar

Thibault Renard

Philippe Pinchemel
Philippe Pinchemel


Masculin

Nombre de messages : 3584

Âge : 29

Localisation : France - La Rochelle

Réputation : 792

Points : 22752

Date d'inscription : 04/01/2008
MessageSujet: Re: Friedrich Ratzel   Jeu 3 Juin - 23:19

Il a donc écrit "Espace vital" en 1901 soit très tardivement tout de même... Peut-on dire que même avant l'écriture de cet ouvrage cette idée ait pu influencer l'impérialisme de la fin du XIXe siècle ? Je pense par exemple au Scramble africain décidé à Berlin en 1884.

______________________________________________
La géographie c'est comme une chocolatine : ça se partage!
http://www.penserlespace.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passion-geographie.com
avatar

Kimayi

Pythéas
Pythéas


Féminin

Nombre de messages : 62

Âge : 34

Localisation : Lyon

Réputation : 80

Points : 3327

Date d'inscription : 28/04/2010
MessageSujet: Re: Friedrich Ratzel   Jeu 3 Juin - 23:56

Je pense que le monde, et notamment la Vie, son naturellement "programmés" pour aller toujours en s'étendant. Même l'Univers s'étend sans cesse, depuis sa création !

Toutes les espèces cherchent, depuis toujours, à agrandir leur territoire, soit au niveau individuel, soit au niveau collectif, en augmentant le nombre de sleurs individus. Dans la mesure du possible ! Ce n'est en général pas de gaité de coeur que les peuples, les Nations, les individus se séparent des territoires et espaces précédemment acquis. C'est en général qu'on les a forcés : soit d'autres groupes ont pris la place qu'ils occupaient (par une guerre, ou par l'achat, l'influence diplomatique, etc.), soit des événements extérieurs les contraignent (famines, maladies, tremblements de terre, etc.)

S'ils en ont les moyens, les peuples ont donc toujours tendance à étendre leur territoire, et c'est ce qu'ils ont fait, bien avant le Scramble for Africa ou le livre de Ratzel, parce que c'est leur propension naturelle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Thibault Renard

Philippe Pinchemel
Philippe Pinchemel


Masculin

Nombre de messages : 3584

Âge : 29

Localisation : France - La Rochelle

Réputation : 792

Points : 22752

Date d'inscription : 04/01/2008
MessageSujet: Re: Friedrich Ratzel   Ven 4 Juin - 0:39

Dans son livre il explique que :
"La pensée de Ratzel, très ample et complexe, résiste à la simplification. Si ses idées ont été reprises plus tard par le géographe nationaliste Karl Haushofer, celles-ci constituant le terreau de la notion d’espace vital qui fleurit dans Mein Kampf, elles ne sauraient être réduites à cet aspect. Sa position sur la question coloniale démontre cette difficulté. Fondé en 1871, le Reich allemand arrive tardivement sur cette scène. Ratzel défend l’idée qu'il puisse s'implanter en Afrique pour former une Mittelafrika plutôt qu'une Grossdeutschland, stratégie reprise dès 1914 par l’Etat-Major allemand contre les colonies alliées. Elle est toutefois inverse de celle mise en oeuvre par les nazis après 1933, ceux-ci défendant l'idée d'une expansion en Europe au détriment des Slaves et des Latins. Pour autant, la volonté colonialiste de Ratzel, qu'il faut replacer dans les opinions de l'époque, repose sur des concepts plus incertains. Dans sa théorie, les peuples primitifs (Naturvölker) de l'Afrique, Océanie etc. s'opposent par leurs traits aux peuples évolués (Kulturvölker) de l'Ancien et Nouveau Monde, lesquels ont tout naturellement, à ce titre, le droit d’occuper les territoires des premiers." cf wikipedia

Mais tu penses qu'on peut faire l'anachronisme en parlant du Scramble africain et de le mettre en relation avec l'idée ratzelienne d' "espace vital"?

______________________________________________
La géographie c'est comme une chocolatine : ça se partage!
http://www.penserlespace.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passion-geographie.com

Sorcere

Ptolémée
Ptolémée


Masculin

Nombre de messages : 208

Âge : 27

Localisation : Paris

Réputation : -9

Points : 4484

Date d'inscription : 27/07/2008
MessageSujet: Re: Friedrich Ratzel   Ven 4 Juin - 0:44

Non.

Plusieurs remarques. Le Scramble commence avant la Conférence de Berlin (1884-1885) qui ne fait que confirmer ce mouvement, tout en décomplexant ses protagonistes (il faut lire le texte pour le constater !).

Par contre, il est certain que les prémices du scientisme ont participé à l'impérialisme du XIXe siècle. Darwin, qui publie "l'origine des espèces" en 1859. On classifie, on donne un nom à un groupe, à un espace, donc on prend le pouvoir sur ce groupe et cet espace. D'autant plus que si ces hommes sont considérés comme inférieurs, autant leur apporter la civilisation !

La géographie a joué aussi un rôle. C'est le moment où Elisée Reclus publie sa "Géographie universelle", depuis 1876. On se passionne pour la géographie, la découverte, les explorations (qui constituent la première phase d'approche de l'intérieur de l'Afrique).

La question de l'impérialisme est trop complexe pour la relier à l'idée d' "espace vital" tel qu'il est théorisé plus tard. La dimension territoriale est mieux envisagée dans un sens politique. Posséder l'espace, non pas pour "vivre" ou "survivre", mais parce qu'il s'agit d'un élément de la puissance. Effectivement, avoir un empire colonial devient peu à peu un synonyme de puissance (fin XIXe siècle). Pourquoi ? Difficile à dire. Il faut relier ça au développement du nationalisme (Plus Grande Grande Bretagne, on pense à Rudyard Kipling, célèbre auteur du "Livre de la jungle", complexe français vis-à-vis de la défaite de 1870). Attention, néanmoins, à la lecture marxiste ! La dimension économique de la conquête de l'Afrique est intéressante, mais pas déterminante et même très contestable !

Bref, causes politiques (puissance, nationalisme, "décomplexion" de la Conférence de Berlin), causes économiques (relatives), causes culturelles (naturalisme, idée d'œuvre civilisatrice, christianisation), sont autant d'explications au Scramble. L'espace vital, on y est pas encore ! L'idée se développera mieux quand l'Allemagne sera jalouse des colonies de ses voisins et se sentira lésée dans l'entreprise coloniale.
Revenir en haut Aller en bas

Sorcere

Ptolémée
Ptolémée


Masculin

Nombre de messages : 208

Âge : 27

Localisation : Paris

Réputation : -9

Points : 4484

Date d'inscription : 27/07/2008
MessageSujet: Re: Friedrich Ratzel   Ven 4 Juin - 0:49

Soit dit en passant, Karl Haushofer n'était pas nazi. Son fils, homosexuel, sera envoyé dans les camps, lui-même se suicidera avec sa femme et Zweig, dans ses Souvenirs d'un européen, soulignera les doutes qu'il avait à propos de la soi-disante adhésion de Haushofer au nazisme. C'est d'ailleurs après la Seconde Guerre mondiale que la géopolitique va se retrouver projetée dans l'ombre ! Science "nazie", pense-t-on alors.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Thibault Renard

Philippe Pinchemel
Philippe Pinchemel


Masculin

Nombre de messages : 3584

Âge : 29

Localisation : France - La Rochelle

Réputation : 792

Points : 22752

Date d'inscription : 04/01/2008
MessageSujet: Re: Friedrich Ratzel   Ven 4 Juin - 1:03

Mais pourtant c'est transposable. Quand tu vois Cecil Rhodes et en particulier son discours intitulé Profession de foi prononcé en 1877 à Oxford (juste avant le développement du jingoïsme - 1878) dans lequel il fait des projets de conquête du monde à travers une thèse démographique (plus on a de territoire plus de britanniques naissent) on peut quand même se poser la question d'une relation avec la thèse de Ratzel. Bien sur ce n'est pas clairement et directement la même chose. Mais en gros, pour Cecil Rhodes, plus l'espace est grand plus d'êtres d'humains peuvent y vivre, y naître... Ainsi il ironise d'un exemple en disant : "Imaginez l'Australie découverte et colonisée sous le drapeau français, ce que cela signifierait, au moins plusieurs millions d'Anglais non nés, qui aujourd'hui existent...".

La thèse de Ratzel a clairement été influencée par l'impérialisme ambiant, on ne peut pas le nier. Cecil Rhodes théorise - sans le savoir - cet espace vital ou plutôt l'espace nécessaire à l'expansion démographique d'un empire, expansion démographique et territoriale intrinsèques, selon lui, à sa puissance.

D'où ma tentation de l'anachronisme.

______________________________________________
La géographie c'est comme une chocolatine : ça se partage!
http://www.penserlespace.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passion-geographie.com

Sorcere

Ptolémée
Ptolémée


Masculin

Nombre de messages : 208

Âge : 27

Localisation : Paris

Réputation : -9

Points : 4484

Date d'inscription : 27/07/2008
MessageSujet: Re: Friedrich Ratzel   Ven 4 Juin - 1:14

Oui mais ce que tu fais c'est de la téléologie :p tu expliques un processus passé par un processus qui est postérieur. Un peu comme dire qu'il y a les Humanistes, parce qu'il y a les Lumières ! Ça n'a pas de valeur en histoire. Les nuances entre les propos de Rhodes et de Ratzel sont, en ce sens, importantes.

Ce que Rhodes dit est bien en lien avec l'idée de puissance (plus il y a d'hommes, plus il y a de puissance), il n'est pas dans l'optique du peuple assiégé qui se bat pour avoir un territoire nourricier (thèse du rôle économique des territoires, largement remise en cause). Les gouvernements ne s'intéressent que lentement à ces régions, et n'envisagent pas de les "peupler".
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Thibault Renard

Philippe Pinchemel
Philippe Pinchemel


Masculin

Nombre de messages : 3584

Âge : 29

Localisation : France - La Rochelle

Réputation : 792

Points : 22752

Date d'inscription : 04/01/2008
MessageSujet: Re: Friedrich Ratzel   Ven 4 Juin - 15:40

Tu as raison c'est de la téléologie. Mais je trouve ça troublant qu'il ait écrit cet ouvrage aussi tardivement alors que la pensée ambiante allait en ce sens depuis plusieurs décennies.

______________________________________________
La géographie c'est comme une chocolatine : ça se partage!
http://www.penserlespace.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passion-geographie.com

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Friedrich Ratzel   Ven 4 Juin - 18:39

N'oublions pas que ce qui intéresse aussi (et surtout) Cecil Rhodes, ce sont les richesses minières (il s'est enrichi ainsi).
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Friedrich Ratzel   

Revenir en haut Aller en bas
 

Friedrich Ratzel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion-Géographie : premier forum francophone de Géographie :: Les acteurs mondiaux en Géographie et leurs réalisations :: Les géographes-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit