Passion-Géographie : premier forum francophone de Géographie
Bienvenue sur Passion - Géographie, le plus important forum francophone en la matière.
En espérant que vous puissiez vous y plaire ! L'inscription ne prend pas 10 secondes !



 

AccueilAccueil  PortailPortail  Faire une dédicaceFaire une dédicace  Google EarthGoogle Earth  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  Site pro  
Participez au concours n°41 en postant votre photographie !

Partagez | 
 

 Julien GRACQ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité

MessageSujet: Julien GRACQ   Lun 19 Juil - 15:41

Voilà, j'ouvre un topic sur ce géographe-romancier qui, visiblement, fascine de nombreux géographes. Je n'ai pour ma part jamais lu son oeuvre, je suis donc curieux de savoir ce que vous, amis géographes, aimez tant chez Gracq ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Gambetta

Pythéas
Pythéas


Masculin

Nombre de messages : 72

Âge : 33

Localisation : Lyon

Réputation : 40

Points : 3369

Date d'inscription : 18/05/2010
MessageSujet: Re: Julien GRACQ   Lun 19 Juil - 15:45

Julien Gracq, Louis Poirier de son vrai nom, était professeur d'histoire-géographie au lycée. Il avait commencé une thèse mais dans mon souvenir il ne l'a jamais soutenue (à vérifier dans une des nombreuses biographies parues au moment de sa mort en 2008 ou 2009). Il s'est toujours tenu à l'écart de la géographie universitaire mais n'en a pas moins marqué les géographes. Soit par Le Rivage des Syrtes, premier roman géopolitique d'après Y.Lacoste, ou par La forme d'une ville. Ce dernier ouvrage évoque la ville de Nantes et démontre, semble-t-il (je ne l'ai pas lu) qu'on peut faire de la géographie par le vécu et le sensible plus que par l'analyse.
Pour l'anecdote, parmi ceux qui n'ont pas versé de larme à la mort de l'écrivain-géographe, on trouve le maire d'Angers, que Gracq considérait comme une ville moche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Thibault Renard

Philippe Pinchemel
Philippe Pinchemel


Masculin

Nombre de messages : 3584

Âge : 29

Localisation : France - La Rochelle

Réputation : 792

Points : 22811

Date d'inscription : 04/01/2008
MessageSujet: Re: Julien GRACQ   Lun 19 Juil - 15:54

D'abord Le rivages des Syrtes (1951) pour lequel il a refusé le Goncourt par idéalisme et anti-conformisme. Les rivage des Syrtes c'est l'image de la guerre latente entre deux peuples (Les Orsennas et un peuple du Farghestan qui se trouve derrière les Syrtes). La guerre n'amène plus de combats depuis plusieurs siècles. C'est donc une réflexion sur le concept de "frontière". On s'observe, on essaye de prévoir l'attaque de l'autre...etc etc


Puis La forme d'une ville (1985) dans lequel il essaye de décrire la ville de Nantes dans laquelle il a passé son enfance, ou presque. Cette ville il l'aime et il essaye de comprendre pourquoi. Pour cela il n'y retourne pas, non il essaye plutôt de comprendre les représentations qu'il a de cette ville, il dénoue ses souvenirs pour comprendre l'attachement envers celle-ci. C'est un traité d'urbanisme et d'organisation de l'espace.

Ce qui est intéressant chez Gracq c'est tout simplement son talent et son parcours. Il est géographe mais a préféré écrire pour le compte de la littérature. Seulement c'est le seul qui arrive à insérer la narration dans ses textes plus ou moins géographiques - à défaut d'être purement romanesques. L'Histoire a Michelet on a Gracq et on ne doit pas s'en plaindre. (je ne connais que ces deux textes)

______________________________________________
La géographie c'est comme une chocolatine : ça se partage!
http://www.penserlespace.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passion-geographie.com
avatar

Thibault Renard

Philippe Pinchemel
Philippe Pinchemel


Masculin

Nombre de messages : 3584

Âge : 29

Localisation : France - La Rochelle

Réputation : 792

Points : 22811

Date d'inscription : 04/01/2008
MessageSujet: Re: Julien GRACQ   Lun 19 Juil - 16:11

Gambetta a écrit:
Julien Gracq, Louis Poirier de son vrai nom, était professeur d'histoire-géographie au lycée. Il avait commencé une thèse mais dans mon souvenir il ne l'a jamais soutenue (à vérifier dans une des nombreuses biographies parues au moment de sa mort en 2008 ou 2009). Il s'est toujours tenu à l'écart de la géographie universitaire mais n'en a pas moins marqué les géographes. Soit par Le Rivage des Syrtes, premier roman géopolitique d'après Y.Lacoste, ou par La forme d'une ville. Ce dernier ouvrage évoque la ville de Nantes et démontre, semble-t-il (je ne l'ai pas lu) qu'on peut faire de la géographie par le vécu et le sensible plus que par l'analyse.
Pour l'anecdote, parmi ceux qui n'ont pas versé de larme à la mort de l'écrivain-géographe, on trouve le maire d'Angers, que Gracq considérait comme une ville moche.

Reprend moi si je dis une bêtise!!

______________________________________________
La géographie c'est comme une chocolatine : ça se partage!
http://www.penserlespace.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passion-geographie.com
avatar

Gambetta

Pythéas
Pythéas


Masculin

Nombre de messages : 72

Âge : 33

Localisation : Lyon

Réputation : 40

Points : 3369

Date d'inscription : 18/05/2010
MessageSujet: Re: Julien GRACQ   Lun 19 Juil - 20:02

Tu connais mieux le sujet que moi !
Revenir en haut Aller en bas

profHG

Anaximandre
Anaximandre


Masculin

Nombre de messages : 9

Âge : 38

Localisation : Taverny

Réputation : 0

Points : 2293

Date d'inscription : 26/09/2011
MessageSujet: Re: Julien GRACQ   Lun 26 Sep - 21:11

Pour ma part, j'aime lire Julien Gracq car il a su faire une oeuvre d'écrivain en utilisant son regard de géographe.
Dans la forme d'une ville, il décrit la ville de Nantes telle qu'il l'a connu lorsqu'il était lycéen au lycée Clemenceau. On peut réellement parler de géographie mentale, car la ville qu'il décrit n'est pas une ville abstraite que l'on découvrirait à partir d'un plan, c'est une ville faite de souvenirs et d'images.
Il décrit par exemple comment le nom des rues peut l'amener à rêver ou à imaginer une géographie.
En ce sens, Gracq est très proustien, et on découvre dans ce livre son extraordinaire culture littéraire. J'ai par exemple beaucoup aimé le passage dans lequel il décrit sa vision du jardin des plantes. Il n'y rentre pas, mais celui-ci lui est simplement sensible par le parfum que celui-ci diffuse.
Je dirais en résumé que Julien Gracq donne une dimension sensible à la géographie. Discipline par le passé raccrochée aux sciences dites dures, la géographie s'intéresse aujourd'hui à toutes les thématiques et notamment aux représentations mentales.

Bonne lecture de J. Gracq !
Benoît

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Julien GRACQ   

Revenir en haut Aller en bas
 

Julien GRACQ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion-Géographie : premier forum francophone de Géographie :: Les acteurs mondiaux en Géographie et leurs réalisations :: Les géographes-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit