Passion-Géographie : premier forum francophone de Géographie
Bienvenue sur Passion - Géographie, le plus important forum francophone en la matière.
En espérant que vous puissiez vous y plaire ! L'inscription ne prend pas 10 secondes !



 
AccueilAccueil  PortailPortail  Faire une dédicaceFaire une dédicace  Google EarthGoogle Earth  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  Site pro  
Participez au concours n°41 en postant votre photographie !

Partagez | 
 

 Régions administratives aberrantes!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

gabi0501

Hécatée de Milet
Hécatée de Milet


Masculin

Nombre de messages : 12

Âge : 23

Localisation : Nantes , Bretagne , France

Réputation : -30

Points : 3516

Date d'inscription : 04/11/2009
MessageSujet: Régions administratives aberrantes!   Mar 26 Juil - 3:21

Les régions administratives sont mal faites et elles devraient étre modifiées pour respecter les provinces d'origines mais également parce qu'il y en a trop et cela coûte cher !
Ces aberrations administratives dont le nom à rallonge de certaines sont dérisoire : PACA, Pays de la Loire, Rhône Alpes... C'est tellement absurde que n'importe qui pourrait créer sa région en prenant 4 ou 5 départements et lui donner le nom du fleuve ou de la côte du coin ! Bref tout cela pour dire finissons-en avec tout ce cirque et remettons en place les vraies provinces naturelles et historiques car se sont les seules qui ont gardé tout leur sens au cours du temps !
Revenir en haut Aller en bas

steel

Ptolémée
Ptolémée


Masculin

Nombre de messages : 212

Âge : 31

Localisation : Paris

Réputation : 80

Points : 5071

Date d'inscription : 03/12/2008
MessageSujet: Re: Régions administratives aberrantes!   Mar 26 Juil - 4:02

Peut-on réellement considérer la région comme un marqueur primordial de l'identité individuelle ? Depuis quand les régions que nous connaissons aujourd'hui existent-elle ? Revenir aux anciennes provinces créérait-il véritablement un bénéfice économique pour notre pays ?
Pourquoi avoir créé un autre topic, alors que celui que tu avais créé sur la ville de Nantes semblait finalement dessiner le débat que tu aimerais que nous ayons ?
Revenir en haut Aller en bas

gabi0501

Hécatée de Milet
Hécatée de Milet


Masculin

Nombre de messages : 12

Âge : 23

Localisation : Nantes , Bretagne , France

Réputation : -30

Points : 3516

Date d'inscription : 04/11/2009
MessageSujet: Re: Régions administratives aberrantes!   Mar 26 Juil - 5:11

steel a écrit:
Peut-on réellement considérer la région comme un marqueur primordial de l'identité individuelle ?
Pour moi et pour beaucoup de gens : Oui ! Je pense que l'indentité régionale fait partie de l'identité individuelle.
steel a écrit:
Depuis quand les régions que nous connaissons aujourd'hui existent-elle ?
Elle ont commencée à se former à partir de 1956 petit a petit pour arriver aujourdhui aux 22 régions actuel.
steel a écrit:
Revenir aux anciennes provinces créérait-il véritablement un bénéfice économique pour notre pays ?
Selon les chiffres, des régions administratives basée sur les anciennes provinces seraient assez élevé économiquement pour rivaliser avec les plus grandes régions d'europe.
steel a écrit:
Pourquoi avoir créé un autre topic, alors que celui que tu avais créé sur la ville de Nantes semblait finalement dessiner le débat que tu aimerais que nous ayons ?
Parce que j'aimerais que ce débat soit porté sur les autre régions pas seulement la Bretagne .
Revenir en haut Aller en bas

steel

Ptolémée
Ptolémée


Masculin

Nombre de messages : 212

Âge : 31

Localisation : Paris

Réputation : 80

Points : 5071

Date d'inscription : 03/12/2008
MessageSujet: Re: Régions administratives aberrantes!   Mar 26 Juil - 5:49

Dans ce cas il serait particulièrement intéressant de trouver une autre ville dans une situation similaire à Nantes pour entamer une comparaison.
Je vais faire un petit tour sur cairn voir si il existe des articles qui pourraient nous éclairer!
Revenir en haut Aller en bas

steel

Ptolémée
Ptolémée


Masculin

Nombre de messages : 212

Âge : 31

Localisation : Paris

Réputation : 80

Points : 5071

Date d'inscription : 03/12/2008
MessageSujet: Re: Régions administratives aberrantes!   Mar 26 Juil - 6:19

Premièrement une définition de la région s'impose, et cela s'avère rapidement délicat. Nous sommes face à un signifiant vide, ou peut être trop plein! D'ailleurs les définitions des géographes varient.
J'insère ici une citation d'un article qui s'avère être particulièrement éclairant (Lise Bourdeau-Lepage et Jean-Marie Huriot « L'idée de région et le fait urbain The idea of region and the urban fact », Revue d’Économie Régionale & Urbaine 2/2009 (avril), p. 267-287.):

"On a toujours peiné pour définir la région. Le terme a d’ailleurs tendance à s’effacer au profit d’autres termes apparemment plus concrets comme territoire (l’index de l’encyclopédie de géographie de BAILLY et al. (1992) renvoie 6 fois à « région » et 13 fois à « territoire »).
25 La plupart des essais de définition de la région ne sont pas satisfaisants. Nombreux sont d’ailleurs les constats d’échec. BRUNET (1990) écrit que région « est un mot vide qui ne contient que ce que l’on y met ». De fait, nombre de définitions considèrent la région comme une partie de la surface de la terre identifiée par des attributs. BEGUIN (1994) systématise cette idée en définissant la région comme un sous-ensemble de lieux muni d’une distance, d’une mesure de superficie et d’attributs déterminés, pouvant recouvrir aussi bien des caractéristiques intrinsèques ( « attributs de stock ») que des caractéristiques d’interaction ( « attributs de flux »). Une telle définition a l’avantage de son défaut : elle est vide et donc complètement ouverte, telle la carte préférée de l’équipage de la Chasse au Snark (CARROLL, 1876) :
« Il avait, de la mer, acheté une carte
Ne figurant le moindre vestige de terre
Et les marins, ravis, trouvèrent que c’était
Une carte qu’enfin ils pouvaient tous comprendre »
Concrètement, la région n’est guère définie que comme un échelon intermédiaire entre le national et le local pur entendu comme la localisation d’un agent économique individuel. C’est l’échelle « méso-spatiale ». La région n’a pas de frontière définie, ni de taille précise. Tout échelle inférieure à l’échelle nationale fait l’affaire. Le seul élément précis de définition est son ouverture : l’absence de frontières qui autorise la libre circulation des biens et des marchandises. On oppose souvent la mobilité interrégionale à l’immobilité internationale (par exemple sur le marché des facteurs). Mais même ce seul élément de définition perd de sa portée. Lisons POLÈSE et SHEARMUR (2005) : « L’ouverture économique signifie que la “région” comme concept absolu, n’existe pas » (p. 108), ou encore : « La dichotomie pays-région est-elle une distinction en voie de disparition ? ».

Si la définition de la région est problématique, nous conviendrons tout de même qu'elle existe, c'est d'ailleurs le même problème pour la ville!

Plus bas dans l'article, les deux auteurs proposent une définition axé à partir d'un découpage essentiellement politique:

"La région-plan, ou région administrative, est par nature politique, elle est conçue pour organiser la gouvernance. Selon cette définition, la région n’est pas nécessairement un ensemble significatif de lieux. La région est définie politiquement, le plus souvent sans aucun rapport ni avec l’homogénéité ni avec la polarisation, même si on les justifie parfois ainsi. Du point de vue de l’homogénéité, on évoque parfois l’histoire et l’identité régionale. Un examen rapide suffit la plupart du temps à écarter ces critères. La Bourgogne a son histoire, certes. Mais laquelle ? Ses frontières ont largement varié selon les époques et aucune de ses configurations passées ne ressemble à sa forme administrative actuelle. L’identité régionale s’y ramène en grande partie aux danses folkloriques et à l’image que tire la région du prestige de ses vins, dont la production représente une faible part de la surface comme de l’activité économique totale. La Bourgogne n’est pas plus une région polarisée qu’une région homogène. Certaines zones sont clairement polarisées autour de Dijon, mais d’autres sont attirées par Lyon (une bonne partie de la Saône et Loire, Mâcon en tête), voire par Paris (grâce au TGV, Montbard est à une heure de Paris). La Bourgogne n’est aujourd’hui qu’un regroupement arbitraire de départements, eux-mêmes délimités de façon arbitraire."

Dans cet article, les auteurs compare la ville et la région. Ils introduisent l'idée qu'une région doit être dominé par une grande ville, aussi la région apparaît comme étant le territoire sur laquelle la ville matérialise son emprise:

"La région polarisée, troisième variété de BOUDEVILLE, est conceptuellement non vide, moins arbitraire et plus concrète. Mais elle n’existe pas en soi, elle n’existe que par la ville."

L'idée d'une certaine rivalité entre Renne et Nantes ( développé par Fleuriot, cité dans l'autre topic) prend alors un autre sens et peut expliquer que la séparation entre les pays de la Loire et la Bretagne est était avalidée en 1956. Mais cela n'est qu'une pure hypothèse, je ne me suis pas encore intéresser à cette partie. Et j'ai d'ailleurs du mal à trouver des informations sur le sujet (d'autant que je suis en vacance chez mes parents et que je n'ai pas accès à l'intégralité de ma bibliothèque...).
Revenir en haut Aller en bas

steel

Ptolémée
Ptolémée


Masculin

Nombre de messages : 212

Âge : 31

Localisation : Paris

Réputation : 80

Points : 5071

Date d'inscription : 03/12/2008
MessageSujet: Re: Régions administratives aberrantes!   Mar 26 Juil - 7:19

Je m'aperçois sur le net que Dumont à écrit un livre sur le sujet qui l'air plutôt pas mal, voici la référence:
Gérard-François Dumont, Les régions et la régionalisation en France, Ellipses, collection « Transversale Débats », 2004.
Quelqu'un par hasard l'aurait-il lu?
Revenir en haut Aller en bas

steel

Ptolémée
Ptolémée


Masculin

Nombre de messages : 212

Âge : 31

Localisation : Paris

Réputation : 80

Points : 5071

Date d'inscription : 03/12/2008
MessageSujet: Re: Régions administratives aberrantes!   Mar 26 Juil - 7:37

Il faudrait aussi revenir sur la définition de "région" en s'attardant sur les avancées épistémologiques de la géographie, et particulièrement à partir de la seconde moitié du XXe Siècle... Mais un géographe de formation serait plus apte que moi pour établir ce genre de développement.
Revenir en haut Aller en bas

gabi0501

Hécatée de Milet
Hécatée de Milet


Masculin

Nombre de messages : 12

Âge : 23

Localisation : Nantes , Bretagne , France

Réputation : -30

Points : 3516

Date d'inscription : 04/11/2009
MessageSujet: Re: Régions administratives aberrantes!   Mar 26 Juil - 23:52

Le terme région est à revoir je suis d'accord. Mais cependant il existe des frontières naturelles : les mers, les massifs montagneux, les fleuves, forêts etc. On ne peut pas modifier la Corse par exemple Rolling Eyes Evidemment ! Mais cet argument ne peut s'appliquer à toutes les régions. Et les frontières des villes sont clairement définissables par leur aire urbaine.
Revenir en haut Aller en bas

steel

Ptolémée
Ptolémée


Masculin

Nombre de messages : 212

Âge : 31

Localisation : Paris

Réputation : 80

Points : 5071

Date d'inscription : 03/12/2008
MessageSujet: Re: Régions administratives aberrantes!   Mer 27 Juil - 0:16

oui, mais il apparait problématique de délimiter spatialement l'aire urbaine d'une ville!
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Régions administratives aberrantes!   

Revenir en haut Aller en bas
 

Régions administratives aberrantes!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion-Géographie : premier forum francophone de Géographie :: Géographie régionale :: Europe :: Europe occidentale :: France-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit