Passion-Géographie : premier forum francophone de Géographie
Bienvenue sur Passion - Géographie, le plus important forum francophone en la matière.
En espérant que vous puissiez vous y plaire ! L'inscription ne prend pas 10 secondes !



 

AccueilAccueil  PortailPortail  Faire une dédicaceFaire une dédicace  Google EarthGoogle Earth  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  Site pro  
Participez au concours n°41 en postant votre photographie !

Partagez | 
 

 cours de soutien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

VIERZON

Ératosthène
Ératosthène


Masculin

Nombre de messages : 84

Âge : 39

Localisation : Bourges

Réputation : 20

Points : 3846

Date d'inscription : 17/03/2012
MessageSujet: cours de soutien   Mer 28 Mar - 21:32

bonjour,

pensez-vous qu'un étudiant en géographie puisse sans difficultés donner des cours de soutien en français ou économie? est-ce que ses connaissances, son savoir peuvent lui permettre d'après vous de donner des cours de soutien à un élève en difficulté?

merci et bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Thibault Renard

Philippe Pinchemel
Philippe Pinchemel


Masculin

Nombre de messages : 3584

Âge : 29

Localisation : France - La Rochelle

Réputation : 792

Points : 22786

Date d'inscription : 04/01/2008
MessageSujet: Re: cours de soutien   Ven 30 Mar - 13:10

Tout dépend de votre niveau en français et en économie...

______________________________________________
La géographie c'est comme une chocolatine : ça se partage!
http://www.penserlespace.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passion-geographie.com

VIERZON

Ératosthène
Ératosthène


Masculin

Nombre de messages : 84

Âge : 39

Localisation : Bourges

Réputation : 20

Points : 3846

Date d'inscription : 17/03/2012
MessageSujet: Re: cours de soutien   Ven 30 Mar - 17:59

bonjour
merci. on niveau en français est assez bon, j'ai toujours eu de bons résultats dans cette matière.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Anne

Friedrich Ratzel
Friedrich Ratzel


Féminin

Nombre de messages : 1050

Localisation : Bordeaux

Réputation : 714

Points : 13381

Date d'inscription : 10/02/2008
MessageSujet: Re: cours de soutien   Ven 30 Mar - 20:00

Thibault Renard a écrit:
Tout dépend de votre niveau en français et en économie...

Et du niveau de l'élève.


______________________________________________
Étudiants en master et doctorants : faites relire et corriger vos mémoires et thèses !
Revenir en haut Aller en bas

VIERZON

Ératosthène
Ératosthène


Masculin

Nombre de messages : 84

Âge : 39

Localisation : Bourges

Réputation : 20

Points : 3846

Date d'inscription : 17/03/2012
MessageSujet: Re: cours de soutien   Mer 18 Avr - 18:55

Bonjour
certains géographes donnent-ils déjà des cours de soutien en français auprès d'organismes tels qu'Acadomia?
Je pose la question parce que je souhaite m'inscrire dans cet organisme....
Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas

Fuxéen

Pythéas
Pythéas


Masculin

Nombre de messages : 53

Âge : 37

Localisation : Midi-Pyrénées

Réputation : 10

Points : 2144

Date d'inscription : 17/03/2012
MessageSujet: Re: cours de soutien   Lun 6 Aoû - 18:10

Bonjour Vierzon,

Mon post arrive un peu après la guerre.

J'ai été notamment étudiant de géographie et j'ai animé des classes de français intensif pour lycéens en 2010-2011 et je fais recommencer pour des stages de pré-rentrée. Cette année, j'ai dû accepter des cours particuliers en plus…

Concernant Acadomia et consorts, il ne faut pas s'inquiéter, ils demandent un BAC+3 officiellement. Mais ceux qui sont en licence 3 peuvent aussi postuler. Le taux de sélection n'est pas très élevé. Il faut bien présenter, et être sûr d'être sérieux. Donc savoir de quoi on parle. Je te conseille de postuler plusieurs officines.

Poser la question de l'enseignement du français au travers du rapport entre français et géographie n'est pas forcément le meilleur angle de compréhension… Pour ce que j'ai vu des étudiants en géographie et d'autres étudiants, il me semble bon de rappeler plusieurs constats :

- les profils sont très différents au sein d'une même filière,
- les filières universitaires sont assez proches en terme de niveau,
- en ce qui concerne les étudiants en géographie - en général, ils ne brillent pas forcément pour leur performance en français, mais c'est le cas de nombreux étudiants à l'université. Il n'y a pas selon moi un niveau meilleur ou plus faible en français en fonction de filières qui se ressemblerait. Après, si tu compares entre « univers académique », c’est autre chose mais bon, c'est une autre question.

Au-delà de mes élucubrations un peu obscures, avant d'enseigner, tu peux effectuer le test suivant :
- sélectionner un échantillon de textes de niveaux différents (par exemple : Alphonse Daudet, Balzac, Céline, Echenoz, un article du Monde/Figaro et un article économique du type Les Echos/l’Expansion).
- puis se faire dicter une page entière de chaque auteur. Tu évalues ton niveau.
- Par la suite, refais le test avec des gens autour de toi, et regarde déjà si tu peux leur expliquer à chaque fois leurs fautes et quelle règle de grammaire est à réquisitionner, sans même regarder le texte d’origine.
Si tu n’y arrives vraiment pas, ce n’est pas très bon signe.

Bien sûr, cet exercice n'est pas significatif de tout ce qui est fait au collège, néanmoins il synthétise bien ce qui est exigé ET d'un élève ET d'un tuteur/professeur (à domicile ou pas).

En revanche, ce que tu dois garder à l'esprit est que l'on te demande non seulement d'être bon dans la pratique du français, mais aussi d'être un bon pédagogue. Il faut non seulement que tu "pratiques" bien, mais que tu puisses bien expliquer les choses. La qualité professorale n'est pas seulement un bon propos dans l'absolu, c'est aussi celui du bon propos qui est adapté à la structure de compréhension de l'élève en question.

Très important, les cours de français du collège sont très différents de celui du lycée.

Pour ma part, je trouve que le programme de lycée est vaste et qu’il s'attache davantage aux "techniques littéraires" qu'aux questions de pur français que l'on suppose déjà assimilées au lycée voire au primaire (dans l'idéal).
Lors de mes stages de français, je dois faire le choix de me consacrer sur de la technique pure et non sur de la grammaire ou de l'orthographe. Vu la manière dont de nombreux professeurs de français esquivent certains points du programme, je dois assumer des chapitres particulièrement peu appétissants pour les gamins et en faire de la tarte à la crème afin, et d'un, de les marquer psychologiquement afin qu'ils retiennent ces éléments fondamentaux pour le bac, et de deux, de leur expliquer l'effet des techniques en question (sinon cela n’a pas de sens).

Un exemple de programme que j'applique pour être sûr que les lycéens qui me passent entre les mains sachent de quoi ils parlent :
- les figures de style (++++) + exemples + explication de l'effet (beaucoup de prof et de manuels omettent cela, tu le constateras par toi-même).
- les registres (super importants), (++++)
- histoire de la littérature avec périodisation, courants littéraires, auteurs importants, œuvres incontournables, etc. (+++)
- les genres (occasion de faire appel à l'histoire de la littérature) (++)
- les discours,
- approche "technique" par objet (poésie, théâtre texte et représentation, le personnage de roman, le thème transversal). (++++) => le plus technique : la poésie, puis le théâtre.

Rien que cela, c'est énorme. Parfois les parents d'élèves ne comprennent pas la lourdeur de ces cours et pensent directement "je veux que vous entraîniez mon fils au BAC" ce qui n'a bien évidemment aucun sens quand l'ado n'a même pas assimilé le langage et les réflexes de l'analyse littéraire que l'on attend de lui au BAC.

Pour ce qui est du collège, je ne peux absolument pas dire, mais c'est aussi un travail de longue haleine que de réinculquer les règles basiques du primaire et de leur faire réfléchir en termes de "nature" et "fonction".

Dernière remarque, va rechercher, imprimer, lire et surligner les différents bulletins officiels (B.O.) concernant les classes de sixième à première afin d'avoir un aperçu de ce qu'exige le ministère de l'Education Nationale et t'assurer d'être dans le "moule" de ce que décide l'Etat pour nos chers jeunes.

Personnellement, c'est un peu contraint que j'avais dû accepter d'assumer des stages de français et finalement, je préfère nettement cela à mes stages intensifs d'anglais. Comme quoi. Quand tu vois des yeux commencer à s’écarquiller, des doigts se lever et finir en feu d’artifice de question, tu sais que la mayonnaise a pris, et, avec du recul, ce n’est pas très difficile.

Enfin, il faut dans ce métier accepter l'échec malgré tous ses efforts. J'ai personnellement eu des élèves qui n'ont pas gagné de points l'année dernière. Tout simplement, ils étaient arrivés gonflés à bloc au bac, mais ceux qui avaient choisi le texte d'invention en 2011 n'avaient pas compris une subtilité du libellé... et avaient ainsi rédigé un texte à la 3e personne alors qu'était attendue l'utilisation de la première personne du singulier.
Le pire a été de voir que le sujet était largement faisable car nous nous étions entraînés sur un sujet dans un registre identique et à la même période. Aucun élève n'a pompé le corrigé qui avait été fait (4 pages Word), lu, relu et même joué en classe par les élèves !
Ce sont des épisodes comme cela qui peuvent te mettre en rage. En parallèle, cela aide à "grandir" en tant que prof (en herbe), prendre du recul et mettre en place des mécanismes de vérification plus élaborés. En attendant, aucun dispositif n'est parfait, surtout quand les élèves ont un (gros) poil dans la main.

Voilà, j'espère que ce post tardif pourra t'aider ou en aider d'autres qui se lancent dans cette voie.

Courage et bonne route !
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: cours de soutien   

Revenir en haut Aller en bas
 

cours de soutien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion-Géographie : premier forum francophone de Géographie :: La géographie : monde scolaire, universitaire et professionnel :: Emplois-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit