Passion-Géographie : premier forum francophone de Géographie
Bienvenue sur Passion - Géographie, le plus important forum francophone en la matière.
En espérant que vous puissiez vous y plaire ! L'inscription ne prend pas 10 secondes !



 

AccueilAccueil  PortailPortail  Faire une dédicaceFaire une dédicace  Google EarthGoogle Earth  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  Site pro  
Participez au concours n°41 en postant votre photographie !

Partagez | 
 

 Le partage des eaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

Thibault Renard

Philippe Pinchemel
Philippe Pinchemel


Nombre de messages : 3584

Date d'inscription : 04/01/2008
MessageSujet: Re: Le partage des eaux   Mer 5 Mar - 2:16

Massinissa a écrit:
Je voudrais savoir si à l'avenir desaler l'eau de mer serait possible pou la plupart des pays en manque d'eau et qui ont une facade maritime? Les coûts sont-ils encore aussi chers aujourd'hui? Hormis l'Arabie Saoudite quel pays desale l'eau de mer à grande échelle?

L'eau à l'avenir créera des problèmes entres les pays sans aucun doute, aujourd'hui il y en a déjà comme entre La Turquie et les pays du Moyen Orient, car la Turquie utilisant trop d'eau il n'en reste plus assez pour les autres.

cf le cours de Mr Vye : L'eau de mer c'est "l'or bleu" du XXI°s. 71 villes de plus d'1 million d'habitants manquent d'eau dans le monde. Sur ces 71 villes il y en a 42 proches de l'océan. Donc on construit des usines de dessalement d'eau de mer (on doit le dire en entier)! Ca a commencé par les pétro-monarchies du Moyen-orient pauvres en eau continentales comme l'Arabie Saoudite ou la Lybie qui sont les pionniers de cette industrie. Aujourd'hui le coût de cette technologie baisse et ainsi plus de villes peuvent s'en accaparer. En 2005 il y a 60 millions d'habitants déservies par an en eau désalée.
Cela intéresse beaucoup de pays méditerranéens comme Israël qui en 2005 a construit l'usine d'Ashkelon (100 000m cube/j).
Il y a une multiplication des projets maintenant.
En 2007, la Chine en a construit une à Yantai (160 000m cube/j) qui fournit et de l'eau et de l'electricité.
Pour 2009, l'Espagne en fournira une à Barcelone (très attendue) avec 200 000m cube/j.
En France, une usine a été construite à Belle-Iles en mer (600 m cube/j...Mais ça leur suffit). Ils en avaient marre de ramener de l'eau en bateau et d'ailleurs cela revenait plus chere que de faire construire l'usine.

--------------------------------------------------------------------------------------------

Si le prix a baissé c'est grâce à la technique de l'osmose inverse. Sujet à poursuivre.




(cf deux plans de la technique)

Si quelqu'un peut nous expliquer ce qu'est cette technique de l'osmose inverse ce serait génial mais ça à l'air difficile à saisir.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passion-geographie.com

Gaia

Pythéas
Pythéas


Masculin

Nombre de messages : 56

Âge : 43

Localisation : France

Réputation : 10

Points : 3489

Date d'inscription : 13/02/2008
MessageSujet: Re: Le partage des eaux   Sam 8 Mar - 11:46

Thibault a écrit:
J'aimerais savoir votre opinion sur la question de l'eau. Chaque jour 4500 enfants meurent à cause d'un manque d'eau alors que dans certains endroits on la consomme outre mesure comme à Las Vegas et ses cinquante golfs.
Petite précision : je crois que le problème (d'enfants malades) n'est pas une question d'eau douce disponible mais d'eau potable (propre, dénuée de microbes pathogènes) disponible.
Revenir en haut Aller en bas

Kro

Hécatée de Milet
Hécatée de Milet


Féminin

Nombre de messages : 28

Âge : 30

Localisation : France, Antibes/Montpellier

Réputation : 0

Points : 3446

Date d'inscription : 17/03/2008
MessageSujet: Re: Le partage des eaux   Lun 17 Mar - 23:40

Thibault, apparemment tu t'intéresse comme beaucoup de géographes au problème récurrent de l'eau dans ce monde. En effet adapter les cultures seraient l'une des solutions, mais au dela du manque d'eau il faut prendre en compte que le pire ce sont les conflits et donc parfois un manque d'eau alors qu'il ne devrait pas avoir lieu. Je suis pour le moment en Bolivie et le problème est plus le cout de l'eau entrainant la privatisation de l'eau (ce qui pour le moment est la meilleure solution mais comme tu le dis, elle ne devrait pas être une marchandise), j'ai assistée à une conférence d'ailleurs ou une chercheuse du Canada proposait dans le cas de la Bolivie une régionalisation par l'action des syndicats. Je ne sais pas si pour le moment des solutions seront facilement trouvable en Bolivie ou ailleurs, mais l'eau étant essentielle à la vie, elle est objet de toutes les convoitises: Aussi la guerre de l'eau est bien le mal du 21e siècle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Thibault Renard

Philippe Pinchemel
Philippe Pinchemel


Masculin

Nombre de messages : 3584

Âge : 29

Localisation : France - La Rochelle

Réputation : 792

Points : 22754

Date d'inscription : 04/01/2008
MessageSujet: Re: Le partage des eaux   Mar 18 Mar - 0:10

Ce que tu dis est réellement intéressant et nous apporte, il me semble, bon nombre de nouvelles informations comme par exemple :
Le fait qu'il peut y avoir un manque d'eau à cause des guerres sans qu'il y ait un manque d'eau en tant que ressources.

Oui, le thème de l'eau est central dans ma curiosité géopolitique. Je pense que le problème de l'eau est le témoin des excès du libéralisme économique.

Puisque ce thème vous intéresse également je vous renvoie vers une thèse d'une de mes professeurs (Léa Sébastien) qui traite de la gouvernance de l'eau:
Cliquez ICI

Bonne lecture c'est vraiment très bon!

______________________________________________
La géographie c'est comme une chocolatine : ça se partage!
http://www.penserlespace.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passion-geographie.com
avatar

Thibault Renard

Philippe Pinchemel
Philippe Pinchemel


Masculin

Nombre de messages : 3584

Âge : 29

Localisation : France - La Rochelle

Réputation : 792

Points : 22754

Date d'inscription : 04/01/2008
MessageSujet: Re: Le partage des eaux   Mar 18 Mar - 0:14

Gaia a écrit:
Thibault a écrit:
J'aimerais savoir votre opinion sur la question de l'eau. Chaque jour 4500 enfants meurent à cause d'un manque d'eau alors que dans certains endroits on la consomme outre mesure comme à Las Vegas et ses cinquante golfs.
Petite précision : je crois que le problème (d'enfants malades) n'est pas une question d'eau douce disponible mais d'eau potable (propre, dénuée de microbes pathogènes) disponible.

En effet, désolé Embarassed . Heureusement que vous êtes là Gaia!!

______________________________________________
La géographie c'est comme une chocolatine : ça se partage!
http://www.penserlespace.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passion-geographie.com

Dominique

Hipparque de Nicée
Hipparque de Nicée


Féminin

Nombre de messages : 165

Âge : 64

Localisation : Alsace

Réputation : 50

Points : 3545

Date d'inscription : 17/02/2008
MessageSujet: Re: Le partage des eaux   Mar 18 Mar - 1:03

Il y a quelques années, une grande marque de lait en poudre pour bébés a aussi encouragé des mères du Tiers-Monde à donner des biberons à leurs bébés au lieu de les allaiter, mais comme l'eau est souvent polluée ou souillée, le taux de moratlité infantile a augmenté.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Jean-Marc Labat

Pythéas
Pythéas


Masculin

Nombre de messages : 66

Localisation : Région Parisienne

Réputation : 0

Points : 3451

Date d'inscription : 12/03/2008
MessageSujet: Re: Le partage des eaux   Mar 18 Mar - 11:33

Thibault a écrit:
J'aimerais savoir votre opinion sur la question de l'eau. Chaque jour 4500 enfants meurent à cause d'un manque d'eau alors que dans certains endroits on la consomme outre mesure comme à Las Vegas et ses cinquante golfs.


Voilà un amalgame que je qualifierais de profondément débile. Les méchants Américains (ou occidentaux), avec leur niveau de vie, tuent des petits enfants innocents en les privant d'eau. C'est hallucinant de mauvaise foi, de désinformation et dégoulinant de moraline.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dédé

Ératosthène
Ératosthène


Masculin

Nombre de messages : 127

Âge : 63

Localisation : village des Pyrénées

Réputation : 0

Points : 3488

Date d'inscription : 14/02/2008
MessageSujet: Re: Le partage des eaux   Mar 18 Mar - 12:01

Ils nous l'ont déjà énervé, le Jean-Marc Rolling Eyes
Et en plus il a un peu raison.

La question de l'eau est importante, mais est effectivement bien loin de ces raccourcis simplistes :
L'eau consommée à Las Vegas ne prive pas les enfants qui en manquent en Afrique, c'est une évidence.
(Cette eau manque juste à d'autres américains et des mexicains en aval, c'est bien la question du partage, comme celle que j'ai évoquée le long de l'Adour)
J'ai d'ailleurs failli répondre à Dominique, sur un raccourci ci-dessus, et je suis un peu las. Pourtant : Ce n'est pas Nestlé qui a encouragé les mères à ne plus allaiter. C'est les bébés qui mouraient de faim en même temps que leur mère, et c'est l'Unicef qui a envoyé du lait en poudre (en Ethiopie pour l'exemple dont j'ai eu connaissance). Et il est vrai que l'eau étant souillée, c'est devenu une autre cause de mortalité. De la à dire que cette mortalité a augmenté ... elle était déjà proche de 100%.
Ne vous vexez pas, Dominique ou Thibault, de ces remarques : parce que nous partageons ce souci du bien, nous avons le devoir d'être précis, et d'éviter les approximations simplificatrices. Car ensuite, des gens qui ne partagent pas notre souci humaniste (puisqu'il faut être précis, Jean-Marc sait bien que ce n'est pas de lui que je parle) ont beau jeu de nous renvoyer nos approximations comme des contre-vérités (qu'elles sont).
Ainsi, l'histoire du robinet qui coule quand on se brosse les dents : c'est du gaspillage d'argent pour celui qui le fait, et c'est parfois, en certains lieux et certaines époques, du gaspillage d'une ressource rare (chez nous en été). Pour exagérer un peu, si je fais ça en ce mois de mars, ces 10 litres d'eau vont rejoindre la nappe phréatique où ils seront bien utiles (via un assainissement qui fonctionne bien, cohérence écologique personnelle) au lieu de rejoindre l'océan qui n'en manque pas (d'eau). En mars, je suis donc un bon citoyen. En août, je suis un salaud.
Revenir en haut Aller en bas
http://a-daude.monsite.wanadoo.fr/index.jhtml
avatar

Jean-Marc Labat

Pythéas
Pythéas


Masculin

Nombre de messages : 66

Localisation : Région Parisienne

Réputation : 0

Points : 3451

Date d'inscription : 12/03/2008
MessageSujet: Re: Le partage des eaux   Mar 18 Mar - 12:59

Il serait bon aussi de changer les pratiques agricoles. Rien ne m'énerve plus d'entendre des messages de modsération à la radio et de voir arroser abondamment les maïs, parfois sous la pluie. Or, nous allons planter plus de maïs pour faire de l'agro-carburant, ergo, nous allons consommer plus d'eau.

Quant au reste, Dédé à raison, et je loue sa modération proverbiale. J'ai plutôt tendance à démarrer au quart de tour.

Autrefois, il était traditionnel de mélanger quelqu'alcool dans le biberon des bébés, pratique universellement condamnée de nos jours où nous pouvons disposer communément d'une eau biologiquement pure. Or, il n'en était pas de même dans le passé. La raison en est simple, c'est que celà purifiait l'eau.

Quant au reste, sur le manque d'eau dans certaines régions du globe, c'est essentiellement la résultante de problèmes politiques qui serait trop ardu de développer ici.

Jamais un adulte n'aurait bu d'eau sans la couper d'une boisson alcoolisée, voire même, à l'instar du légionnaire romain, de vinaigre. C'était un savoir empirique qui fonctionnait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Thibault Renard

Philippe Pinchemel
Philippe Pinchemel


Masculin

Nombre de messages : 3584

Âge : 29

Localisation : France - La Rochelle

Réputation : 792

Points : 22754

Date d'inscription : 04/01/2008
MessageSujet: Re: Le partage des eaux   Mar 18 Mar - 16:30

Jean-Marc Labat a écrit:
Il serait bon aussi de changer les pratiques agricoles. Rien ne m'énerve plus d'entendre des messages de modsération à la radio et de voir arroser abondamment les maïs, parfois sous la pluie. Or, nous allons planter plus de maïs pour faire de l'agro-carburant, ergo, nous allons consommer plus d'eau.

Quant au reste, Dédé à raison, et je loue sa modération proverbiale. J'ai plutôt tendance à démarrer au quart de tour.

Autrefois, il était traditionnel de mélanger quelqu'alcool dans le biberon des bébés, pratique universellement condamnée de nos jours où nous pouvons disposer communément d'une eau biologiquement pure. Or, il n'en était pas de même dans le passé. La raison en est simple, c'est que celà purifiait l'eau.

Quant au reste, sur le manque d'eau dans certaines régions du globe, c'est essentiellement la résultante de problèmes politiques qui serait trop ardu de développer ici.

Jamais un adulte n'aurait bu d'eau sans la couper d'une boisson alcoolisée, voire même, à l'instar du légionnaire romain, de vinaigre. C'était un savoir empirique qui fonctionnait.

Oui comme le vin romain à l'eau de mer, il me semble.

Pardonnez moi, pour mon erreur, je vais essayer de ne plus en faire. Il faudrait tout de même rattacher le gaspillage d'eau aux E-U et le manque d'eau potable dans les pays pauvres du point de vue de la morale (c'est comme brûler ses excédents de céréales alors que la malnutrition touche des millions de personnes). Je suis un peu trop humaniste Rolling Eyes.... Mais en fin de compte j'ai effectué une modification journalistique peu appréciable.

______________________________________________
La géographie c'est comme une chocolatine : ça se partage!
http://www.penserlespace.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passion-geographie.com
avatar

Jean-Marc Labat

Pythéas
Pythéas


Masculin

Nombre de messages : 66

Localisation : Région Parisienne

Réputation : 0

Points : 3451

Date d'inscription : 12/03/2008
MessageSujet: Re: Le partage des eaux   Mar 18 Mar - 16:43

Ce n'est pas de la morale, les faits n'ont aucun rapport entre eux. C'est de la morale à bon marché, c'est du même ordre d'idée que de ne pas manger de dinde à Noël parce qu'il y a des pays qui souffrent de la faim. De plus, je ne connais pas beaucoup d'exemple de destructions de céréales, mais je connais des exemples de dirigeants africains qui préfèrent laisser leur population crever de faim en refusant des dons de céréales au motif qu'elles sont génétiquement modifiées.

Votre morale est à sens unique. Il semble qu'arroser un terrain de golf dans le Nevada soit infiniment pire que de refuser une aide alimentaire. Comprenne qui pourra.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Thibault Renard

Philippe Pinchemel
Philippe Pinchemel


Masculin

Nombre de messages : 3584

Âge : 29

Localisation : France - La Rochelle

Réputation : 792

Points : 22754

Date d'inscription : 04/01/2008
MessageSujet: Re: Le partage des eaux   Mar 18 Mar - 21:47

Jean-Marc Labat a écrit:


Votre morale est à sens unique. Il semble qu'arroser un terrain de golf dans le Nevada soit infiniment pire que de refuser une aide alimentaire. Comprenne qui pourra.

Je n'ai jamais dit ça

______________________________________________
La géographie c'est comme une chocolatine : ça se partage!
http://www.penserlespace.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passion-geographie.com
avatar

Nebuchadnezar

Hérodote
Hérodote


Masculin

Nombre de messages : 41

Âge : 40

Localisation : Nanterre

Réputation : 0

Points : 3481

Date d'inscription : 12/02/2008
MessageSujet: Re: Le partage des eaux   Mar 18 Mar - 22:43

Merci de ne pas faire intervenir la morale dans la discussion...

______________________________________________
Il existe un lieu, l'Aleph, dans lequel sont rassemblés tous les autres.
Jorge Luis Borgès
Revenir en haut Aller en bas

Kro

Hécatée de Milet
Hécatée de Milet


Féminin

Nombre de messages : 28

Âge : 30

Localisation : France, Antibes/Montpellier

Réputation : 0

Points : 3446

Date d'inscription : 17/03/2008
MessageSujet: Re: Le partage des eaux   Mar 25 Mar - 23:06

pour ceux qui s'intéressent aux travaux réalisés en Amazonie (partie Bolivienne):

www.aguabolivia.org evidemment c'est en Espagnol! mais relate le travail du CGIAB avec qui je travaille et qui s'investissent vraiment sur cette thématique!
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bénédicte

Al Idrissi
Al Idrissi


Féminin

Nombre de messages : 428

Localisation : PARIS

Réputation : 93

Points : 4172

Date d'inscription : 27/03/2008
MessageSujet: Re: Le partage des eaux   Ven 28 Mar - 15:09

Egalement dans ce débat, le cas de la mer d'Aral :


· le Syr Daria et l'Amou Daria sont 2 fleuves au débit impressionnant qui prennent naissance dans les hautes montagnes d'Asie centrale (à plus de 7 000 m)
o le Syr Daria prend naissance dans les Tian Chan
o et l'Amou Daria dans le Pamir
· après avoir traversé les déserts du Kyzilkoum et du Karakoum, ils se jettent dans la cuvette de la mer d'Aral où règne une forte évaporation

· la culture du coton était traditionnelle notamment dans la vallée du Syr Daria (Ferghana)
· 1959 est une date capitale avec la mise en place du plan de conquête des terres vierges
· plus de 7 millions d'ha aménagés pour l'irrigation
o aussi bien dans les 2 vallées
o que dans les régions désertiques avec le creusement du canal du Karakoum
· l'irrigation prélève 60 % du débit des fleuves
· au moins 95 % de la récolte cotonnière de l'ex-URSS pousse dans cette région, ainsi que les 2/3 de ses fruits, 1/4 de ses légumes et 40 % de son riz !

· avant 1960, les 2 fleuves apportaient 55 km3 d'eau par an à la mer d'Aral
· en 1990, cet apport était réduit à 7 km3/an
· les fleuves sont virtuellement asséchés dans leur cours inférieur
· les conséquences sont dramatiques
· en certains endroits, le littoral a reculé de 100 km
· le niveau des eaux a baissé de 16 m
· la mer d'Aral a perdu la 1/2 de sa surface (de 69 500 km² à moins de 30 000 km² actuellement) et les 3/4 de son volume (et bientôt 90 %)
· elle est scindée en 2 parties inégales
· ses eaux sont polluées par les engrais et les pesticides
· la salinité est passée de 10 % à 35 % au détriment de la faune et de la flore
· les populations d'oiseaux aquatiques ont été décimées (20 des 24 espèces ont disparu)
· l'eau est désormais impropre à la consommation humaine
· les communautés traditionnelles ont été déplacées
· les pêcheurs (60 000 emplois autrefois) sont dispersés, les villages abandonnés
· ex : Muynak, jadis ville de 40 000 hbt, n'en compte plus que 12 000
· le petit chantier naval près d'Aralsk, autrefois actif, est désormais bien loin à l'intérieur des terres

· que faire ?
· la situation régionale est devenue complexe avec la création de 5 Etats indépendants dans ce qui était jadis l'Asie centrale soviétique
· en 1995, les chefs d'Etat adoptent un plan d'action pour remédier au désastre
· la coordination est assurée par la Banque mondiale
· restaurer l'écosystème demande beaucoup d'eau
· la seule stabilisation de la mer à son niveau actuel demanderait 35 km3 (soit 5 fois le débit actuel des 2 fleuves)
· une telle quantité impliquerait que soit réalisée une réduction des superficies plantées en coton et en riz, et l'arrêt de l'irrigation des terres marginales
· en outre, le Kirghizstan, l'Etat le plus en amont, très en retard, souhaite un développement des potentialités hydroélectriques qui ne peut s'entreprendre qu'aux dépens de l'irrigation en aval


è à l'échelle planétaire, c'est l'un des plus grand gâchis écologiques et économiques, aujourd'hui sources de tensions entre les Etats riverains de l'Amou Daria et du Syr Daria
è des menaces du même ordre pèsent sur
g le lac d'Ichkeul en Tunisie (alimenté par les eaux salées du lac de Bizerte, relié à la mer, mais menacé par la construction de plusieurs barrages sur les oueds d'alimentation du lac)
g le lac Tchad
Revenir en haut Aller en bas
http://geographie-ville-en-guerre.fr.gd/
avatar

Bénédicte

Al Idrissi
Al Idrissi


Féminin

Nombre de messages : 428

Localisation : PARIS

Réputation : 93

Points : 4172

Date d'inscription : 27/03/2008
MessageSujet: Re: Le partage des eaux   Ven 28 Mar - 15:14

Et le cas du lac Tchad :


· en 1963, le lac Tchad était le 4ème plus grand lac d'Afrique (25 000 km²)
· aujourd'hui, il ne couvre plus que 1 300 km²
· cette dramatique régression affecte la vie de 22 millions d'hbt

· situé en bordure méridionale du Sahara, le lac Tchad, dont la profondeur ne dépasse pas 7 m, a déjà connu d'importantes régressions au cours du dernier million d'années
· ses variations saisonnières sont intégrées dans les pratiques culturales et pastorales de la population locale
· les agriculteurs cultivent traditionnellement les sols humides dégagés par le retrait du lac durant la saison sèche

· mais depuis les années 1960, les rivages reculent rapidement
· le lac n'est plus qu'un marécage encombré de végétation
· il est d'abord la victime des sécheresses dramatiques et récurrentes qui ont frappé toute la bande sahélienne
· le climat, de fait, semble s'être durablement asséché au cours des dernières décennies
· les pluies sont passées d'une moyenne de 320 mm/an à 210 mm/an

· 90 % des apports en eau, cependant, proviennent du fleuve Chari (né sur le plateau centrafricain), et de son affluent le Logone
· une autre contribution vient du Kamadougou-Yobé, qui s'écoule depuis la frontière entre le Nigeria et le Niger
· ces fleuves ont également perdu de leur puissance, en grande partie à cause des prélèvements d'eau destinés à l'agriculture

· pour répondre aux besoins d'une population de plus en plus nombreuse, des projets d'irrigation intensive ont été mis en place par les Etats riverains (notamment le Cameroun, le Nigeria et le Tchad) pour la production de céréales, exigeantes en eau
· s'y sont ajoutés des barrages (en particulier sur les rivières Jama'are et Chalawa, affluents du Kamadougou-Yobé)

· les facteurs explicatifs de la disparition progressive du lac Tchad sont à la fois d'ordre naturel et anthropique
· entre 1966 et 1975, la sécheresse est responsable à 95 % de la rétraction du lac, qui a alors perdu 30 % de sa surface
· entre 1983 et 1994, les prélèvements pour l'irrigation quadruplent, ce qui entraîne une diminution du lac de 50 %

· un cercle vicieux paraît s'être mis en place
· la dégradation de l'environnement renforce les obstacles au développement
· et la pauvreté accroît en retour la pression sur le milieu naturel
· l'antilope des marais (la sitatunga) a disparu du paysage
· le péril en matière de biodiversité se traduit plus directement pour les hommes par la réduction des stocks de poissons, ainsi que la disparition de nombreux pâturages où venaient paître les troupeaux des pasteurs peuls, foulbés ou kanembous
· en réponse, les brûlis s'intensifient, pour tenter de dégager de nouveaux espaces herbeux
· une pratique qui ne fait qu'accélérer la désertification, et ainsi les conflits entre usagers

· réunis depuis 1964 au sein d'une Commission du bassin du lac Tchad (CBLT), le Tchad, le Niger, le Cameroun et le Nigeria misent sur la gestion intégrée des ressources
· en 1994, ils ont accueilli à leurs côtés la République centrafricaine, étendant le bassin pris en compte à 967 000 km² (pour un bassin hydrographique de 2,4 millions de km² à de nombreux pays dépendant des affluents et des fleuves alimentant le lac Tchad ne sont pas encore entrés dans ce groupe de travail)
· en 2000, ces pays ont pris l'engagement de faire du lac Tchad une zone humide d'importance internationale (protégée au titre de la convention de Ramsar)
· le travail se fait également en partenariat avec des organisations comme le WWF (World Wildlife Fund)

· pourtant, ces intentions de sauvegarde du lac Tchad n'excluent cependant pas un projet pharaonique
· la CBLT étudie la possibilité de détourner en partie un affluent de l'Oubangui (grand fleuve centrafricain), pour transférer ces eaux dans un affluent du Chari par un canal de près de 300 km
· ce renflouage du lac ne pourrait cependant pas se faire sans l'accord des 2 Congo, traversés en aval par l'Oubangui
· le sauvetage du lac Tchad pourrait être l'occasion d'une coopération régionale accrue… ou une source de conflits renouvelée
Revenir en haut Aller en bas
http://geographie-ville-en-guerre.fr.gd/
avatar

Bénédicte

Al Idrissi
Al Idrissi


Féminin

Nombre de messages : 428

Localisation : PARIS

Réputation : 93

Points : 4172

Date d'inscription : 27/03/2008
MessageSujet: Re: Le partage des eaux   Ven 28 Mar - 15:18

Une émission du dessous des cartes :


Revenir en haut Aller en bas
http://geographie-ville-en-guerre.fr.gd/
avatar

Bénédicte

Al Idrissi
Al Idrissi


Féminin

Nombre de messages : 428

Localisation : PARIS

Réputation : 93

Points : 4172

Date d'inscription : 27/03/2008
MessageSujet: Re: Le partage des eaux   Ven 28 Mar - 15:25

La disparition du lac Tchad


Revenir en haut Aller en bas
http://geographie-ville-en-guerre.fr.gd/
avatar

Bénédicte

Al Idrissi
Al Idrissi


Féminin

Nombre de messages : 428

Localisation : PARIS

Réputation : 93

Points : 4172

Date d'inscription : 27/03/2008
MessageSujet: Re: Le partage des eaux   Ven 28 Mar - 15:27

La disparition de la mer d'Aral : Impacts socio-économiques


Revenir en haut Aller en bas
http://geographie-ville-en-guerre.fr.gd/
avatar

Bénédicte

Al Idrissi
Al Idrissi


Féminin

Nombre de messages : 428

Localisation : PARIS

Réputation : 93

Points : 4172

Date d'inscription : 27/03/2008
MessageSujet: Re: Le partage des eaux   Sam 29 Mar - 12:51

Sur la question du partage des eaux, un lien intéressant vers le blog du Monde diplomatique, qui a consacré une partie entière à cette problématique.

http://blog.mondediplo.net/Carnets-d-eau

Avec des "billets" sur l'accès à l'eau à l'échelle mondiale, l'eau dans les pays en guerre, la solidarité Nord-Sud sur la question de l'eau, l'accès à l'eau dans les pays pauvres, la pollution des eaux, l'eau en France, la crise de l'eau dans les pays riches, le rapport agriculture/eau...

De nombreuses problématiques sont "offertes" au débat par Marc Laimé, journaliste spécialisé et conseil sur les politiques publiques de l'eau auprès des collectivités locales.

Il a d'ailleurs un blog, plus consacré à la question de l'eau en France.
http://www.eauxglacees.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://geographie-ville-en-guerre.fr.gd/
avatar

Jean-Marc Labat

Pythéas
Pythéas


Masculin

Nombre de messages : 66

Localisation : Région Parisienne

Réputation : 0

Points : 3451

Date d'inscription : 12/03/2008
MessageSujet: Re: Le partage des eaux   Sam 29 Mar - 14:35

Je me méfie comme de la peste du Monde Diplo, que je trouve excessivement tendancieux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bénédicte

Al Idrissi
Al Idrissi


Féminin

Nombre de messages : 428

Localisation : PARIS

Réputation : 93

Points : 4172

Date d'inscription : 27/03/2008
MessageSujet: Re: Le partage des eaux   Sam 29 Mar - 15:09

Comme toute source, les sources du Monde diplomatique doit être relativisées ! Sinon, le site du FIG propose sur son site, les actes de l'année 2003 : "L'eau, source de vie, source de conflits, trait d'union entre les hommes".

http://xxi.ac-reims.fr/fig-st-die/actes/actes_2003/index.htm
Revenir en haut Aller en bas
http://geographie-ville-en-guerre.fr.gd/
avatar

Jean-Marc Labat

Pythéas
Pythéas


Masculin

Nombre de messages : 66

Localisation : Région Parisienne

Réputation : 0

Points : 3451

Date d'inscription : 12/03/2008
MessageSujet: Re: Le partage des eaux   Sam 29 Mar - 16:32

Je le lis de temps à autre, quand j'ai envie de sortir de mes gonds. Ce n'est absolument pas mes options, qui sont résumées par mon avatar.

Où en est on de ces barrages turcs qui menacent le Tigre et l'Euphrate, ça fait longtemps que je n'ai rien lu sur le sujet ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bénédicte

Al Idrissi
Al Idrissi


Féminin

Nombre de messages : 428

Localisation : PARIS

Réputation : 93

Points : 4172

Date d'inscription : 27/03/2008
MessageSujet: Re: Le partage des eaux   Sam 19 Avr - 15:35

Je voulais vous signaler la sortie d'un nouvel ouvrage sur cette question (sortie prévue en mai 2008)

RAISON, Jean-Pierre, 2008, Des fleuves entre conflits et compromis, Belin, collection Mappemonde, Paris.

L'occasion peut-être d'y trouver des informations récentes sur le Tigre et l'Euphrate ???
Revenir en haut Aller en bas
http://geographie-ville-en-guerre.fr.gd/

kamzz

Anaximandre
Anaximandre


Masculin

Nombre de messages : 4

Localisation : paris

Réputation : 0

Points : 3272

Date d'inscription : 07/09/2008
MessageSujet: partages des eaux   Dim 7 Sep - 17:57

Bonjour,

Existe t'il des politiques de partage des eaux qui réussissent?
Des lacs ou autres mers fermées en bonne santé?

K
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Thibault Renard

Philippe Pinchemel
Philippe Pinchemel


Masculin

Nombre de messages : 3584

Âge : 29

Localisation : France - La Rochelle

Réputation : 792

Points : 22754

Date d'inscription : 04/01/2008
MessageSujet: Re: Le partage des eaux   Dim 7 Sep - 23:07

Le lac d'Annecy est réputé pour être propre mais ne rentre pas dans les critères de partage des eaux bien entendu. Je n'en connais pas.

______________________________________________
La géographie c'est comme une chocolatine : ça se partage!
http://www.penserlespace.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passion-geographie.com

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le partage des eaux   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le partage des eaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion-Géographie : premier forum francophone de Géographie :: La géographie par domaines :: Géopolitique, géographie politique des territoires et géographie électorale-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit