Passion-Géographie : premier forum francophone de Géographie
Bienvenue sur Passion - Géographie, le plus important forum francophone en la matière.
En espérant que vous puissiez vous y plaire ! L'inscription ne prend pas 10 secondes !



 

AccueilAccueil  PortailPortail  Faire une dédicaceFaire une dédicace  Google EarthGoogle Earth  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  Site pro  
Participez au concours n°41 en postant votre photographie !

Partagez | 
 

 Pamukkale, patrimoine de l'UNESCO, Turquie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

kikaddict

Hérodote
Hérodote


Féminin

Nombre de messages : 31

Âge : 26

Localisation : Rouen

Réputation : 30

Points : 2414

Date d'inscription : 19/10/2011
MessageSujet: Pamukkale, patrimoine de l'UNESCO, Turquie   Sam 23 Mar - 20:02



Cette photo a été prise en Juillet 2012, à Pammukkale, inscrit dans le patrimoine de l'UNESCO, dans le sud ouest de la Turquie.
La particularité du site, qui attire de très nombreux touristes chaque année, est d'être une tufière (roche calcaire), entièrement formée avec les eaux chaudes thermales (pouvant aller jusqu'à 45°C) qui s'écoulent des montagnes avoisinantes. Le carbonate de calcium se dépose sous forme pâteuse puis devient dur lorsque l'eau s'évapore, phénomène par ailleurs assez rapide compte tenu du climat sur cette partie du pays.

Outre des caractéristiques géologiques rares, le site est beaucoup exploité pour son archéologie. En effet, la cité de Hiérapolis (nécropole comportant des centaines de tombes) s'est développée autour de ces sources thermales et de ces roches calcaires. Puis vinrent les Romains et même Cléopâtre, qui dit on, aurait fait venir de l'eau thermale jusqu'à Rome par convois.
Dans le passé, des hôtels se sont installés à Pamukkale, défigurant le site. Ils sont aujourd’hui démolis, mais leurs ruines côtoient celles, plus anciennes, du site antique de Hiérapolis.

La formation de ces immenses vagues blanches est impressionnante lorsque l'on mesure le paysage dans lequel elles s'inscrivent. En effet, sur ce climat aride, l'oeil croit voir une étendue de neige, ou de coton pour certains. C'est absolument déconcertant.

La dynamique continue de l'érosion et la transformation du paysage d’origine ont eu comme conséquence la création d’un environnement peu commun, qu'il faut aujourd'hui préserver. C'est pourquoi des zones du site sont interdites au public. Cependant, il reste difficile de contrôler l'afflux de touristes. Pour le moment, les pouvoirs locaux ont introduit une dynamique d'ouverture des piscines naturelles: l'eau est déviée à un endroit choisi où les touristes peuvent aller se baigner (bien que se baigner dans une eau à 35°C quand il fait déjà 40°C dehors reste assez particulier) , admirer le paysage etc ... pendant que les organismes restaurent d'autres zones. Puis, la piscine précédemment utilisée est à nouveau fermée au public, une autre ouverte pour les satisfaire et la restauration continue. La préservation de cet environnement particulier est primordiale, d'autant plus que le site est extrêmement connu mondialement, surtout des Allemands, Russes et Chinois qui sont de plus en plus nombreux à s'y rendre.
Pour ceux qui se rendent en Turquie prochainement, et en Anatolie notamment, je vous conseille vivement d'y passer, c'est remarquable et gigantesque! Smile

Revenir en haut Aller en bas
 

Pamukkale, patrimoine de l'UNESCO, Turquie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion-Géographie : premier forum francophone de Géographie :: La géographie au quotidien :: Concours de photographie n°40 :: Archives : concours photographique 2013 :: Mars 2013-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit