Passion-Géographie : premier forum francophone de Géographie
Bienvenue sur Passion - Géographie, le plus important forum francophone en la matière.
En espérant que vous puissiez vous y plaire ! L'inscription ne prend pas 10 secondes !



 

AccueilAccueil  PortailPortail  Faire une dédicaceFaire une dédicace  Google EarthGoogle Earth  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  Site pro  
Participez au concours n°41 en postant votre photographie !

Partagez | 
 

 Les chemins de Saint-Jacques de Compostelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Dédé

Ératosthène
Ératosthène


Masculin

Nombre de messages : 127

Âge : 63

Localisation : village des Pyrénées

Réputation : 0

Points : 3430

Date d'inscription : 14/02/2008
MessageSujet: Les chemins de Saint-Jacques de Compostelle   Sam 15 Mar - 10:54

J'aimerais savoir si l'un de vous a marché sur ces chemins ?
Comment se passe ce genre de pèlerinage ?
Est-ce une ouverture au monde ? une ouverture sur soi ?
Est-ce communautaire (chrétien) ou ouvert à tous ?
Je m'imagine bien faire ce genre de chose, mais je me vois mal participer aux (éventuels) rituels comme messe, etc.
L'avantage (je suppose) par rapport à un chemin quelconque, est le balisage et les structures d'accueil ?
Revenir en haut Aller en bas
http://a-daude.monsite.wanadoo.fr/index.jhtml

Dominique

Hipparque de Nicée
Hipparque de Nicée


Féminin

Nombre de messages : 165

Âge : 64

Localisation : Alsace

Réputation : 50

Points : 3487

Date d'inscription : 17/02/2008
MessageSujet: Re: Les chemins de Saint-Jacques de Compostelle   Sam 15 Mar - 19:13

Je connais des gens qui font la route par petits bouts chaque année, ils trouvent cela très sympa.

Sous réserve de la présentation d'un « carnet de pèlerin » (ou credential) délivré par les services du pèlerinage de la Cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle, par des associations ou, en France par les évêchés ou les paroisses, les pèlerins peuvent faire étape dans des gîtes et des monastères jalonnant le parcours.
http://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%A8lerinage_de_Saint-Jacques-de-Compostelle

Le point de vue d'un géographe:
http://www.saint-jacques.info/geomg1.html

Les conseils du Routard:
http://www.routard.com/mag_dossiers/id_dm/72/ordre/3.htm
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Thibault Renard

Philippe Pinchemel
Philippe Pinchemel


Masculin

Nombre de messages : 3584

Âge : 28

Localisation : France - La Rochelle

Réputation : 792

Points : 22696

Date d'inscription : 04/01/2008
MessageSujet: Re: Les chemins de Saint-Jacques de Compostelle   Dim 16 Mar - 13:52

En tous cas un des chemins passe près de Saintes-Fontcouverte et il y a des bornes tous les 500 mètres pour t'indiquer si tu es bien sur le bon chemin!

Sinon je connais quelqu'un, un rochelais, qui est monté à Dijon pour effectuer la route jusqu'à Saint Jacques de Compostelle!!!! Trois mois à raison de 25km/jour (cela me paraît beaucoup...)

On verra bien!

______________________________________________
La géographie c'est comme une chocolatine : ça se partage!
http://www.penserlespace.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passion-geographie.com

Dominique

Hipparque de Nicée
Hipparque de Nicée


Féminin

Nombre de messages : 165

Âge : 64

Localisation : Alsace

Réputation : 50

Points : 3487

Date d'inscription : 17/02/2008
MessageSujet: Re: Les chemins de Saint-Jacques de Compostelle   Dim 16 Mar - 14:10

Il y a une dizaine d'années, un dimanche matin, nous avons trouvé 2 jeunes Allemands qui avaient dormi dans l'abribus, nous les avons emmenés au presbytère et comme ce jour-là il y avait le repas paroissial, notre curé les a invités et ils ont pu manger chaud et parler de leur périple. Ils venaient d'Allemagne et allaient à Saint-Jacques de Compostelle à pied. L'année suivante, ils sont revenus remercier le curé et les gens du village et ont dit qu'à chaque fois que leur moral baissait, ils trouvaient sur leur chemin des gens pour les réconforter, les inviter à dormir ou à manger chez eux.
Un couple de nos amis retraités fait chaque année un bout de chemin.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Les chemins de Saint-Jacques de Compostelle   Jeu 14 Juil - 8:48

Chemin de St- Jacques de Compostelle: nous l'avons fait par épisodes annuels, mon épouse, moi et un groupe d'amis, dont un prêtre. Tous de la 50-aine.

Nos objectifs étaient de mieux nous connaître entre nous ( amitié, spiritualité ), mais aussi de "nous couper du monde" courant, grâce à la marche, aller à la rencontre des autres marcheurs, un autre regard sur des régions où nous ne passions qu'en voiture.

Chacun y met les objectifs qu'il veut. La Spiritualité n'est pas une démarche obligée, loin de là, heureusement ( remarque: En Espagne, pays de religion catho quasi officielle, l'accueil et la participation aux offices est moins authentiquement spirituelle: cela se sent, c'est dommage ). Un groupe pré-constitué limite assez automatiquement l'ouverture à tout autre, mais nous avons eu à chaque épisode, de riches échanges avec des "étrangers"

Episodes: nos vies de travail et nos autres vacances limitaient la possibilité de faire le chemin qu'à une semaine à la fois, chaque année. Sauf en Espagne où l'éloignement nous a conduit à des épisodes d'une quinzaine de jours

Etalée sur 6 ans, la vie a continué en // : un décès foudroyant par cancer, un divorce, pour exemples, parmi les + marquants ( pas en cours de chemin )

Evidemment les épisodes limités à une semaine, même une quinzaine: ce procédé provoque une forte frustration en fin d'épisode. Ne serait ce que physiquement. Alors que nous voilà bien affutés, il faut rentrer chez soi en voiture. En pleine forme tout de même !

Un gros groupe ( jusqu'à 12 ) obligeait à des réservations dans les gites: geste un peu égoiste, peu évangélique, vis à vis des pélerins individuels ou de tout petit groupe. Comme nous avions une voiture suiveuse: souvent nous avons aidé le pélerin sans abri à en trouver un en battant la campagne autour

En résumé: riches mais lentes heures à redécouvrir la vraie France du Sud-ouest, petites siestes de bonheur dans le pré, dans le Gers, cuisiner l'"Agneau du Quercy aux olives", parler ou chanter en marchant ou marcher en silence, nous ébaillir des larges horizons de l'Aubrac ... tous requiqués pour un nouvel épisode de vie courante,, la "géographie" concrètement intégrée dans les jambes et dans la tête !

Conclusion: le Vrai Chemin se fait, tout de même, plutôt seul ou à 2 - couple - hors mois de Juillet ou Août -fort fréquentation - sans réserver à l'avance son gite, longueur d'étape libre et selon la forme, en sachant s'arrêter pour discuter, découvrir les vieilles pierres, profiter des rencontres, et autant que possible en un coup: de bout en bout. Là est sa Grandeur, et sans doute tout son profit

C'est mon gros prochain objectif de jeune retraité. Ultreïa ! Pour plus tard: peut être un "St-Jacques - La Mecque" ( film recommandé ) avec des amis musulmans, en pays musulman - sahara - tant leur spiritualité est réelle: Inch'Allah !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Jihyo

Anaximandre
Anaximandre


Féminin

Nombre de messages : 3

Âge : 23

Localisation : Bordeaux

Réputation : 0

Points : 2124

Date d'inscription : 12/11/2011
MessageSujet: Re: Les chemins de Saint-Jacques de Compostelle   Sam 12 Nov - 1:49

Bonjour à tous !

J'ai fais Saint-Jacques-de-Compostelle, au mois de juillet cette année, avec une amie du même âge que moi.
Notre parcours a duré une dizaine de jours. Nous sommes partis de Bazas pour arriver à Ostabat. Malheureusement, si tu choisis la voie de Vézelay, le manque de gîtes pour pélerins t'oblige à parcourir des étapes de plus de 20 km, ce qui n'est pas infaisable mais difficile avec un sac de 10kg et des ampoules plein les pieds.
On entend beaucoup parlé de cette idée d'"ouverture sur soi et le monde"... honnêtement, je n'ai rien ressenti de tel mais cela est peut-être dû au trajet finalement très court que nous avons fait. Après, même si le voyage ne m'a pas transformé, les longues heures de marche (entre 5h et 8h environ) nous permettent de réfléchir sur pleins de choses, pas forcément sur des trucs très existentialistes mais certain profite de ce temps libre pour se poser des questions propre à leur histoire, à leur parcours, ces gens-là sortent probablement transformé, oui.
Les refuges sont vraiment ouverts à tous. Je ne me souviens même pas que l'on m'ait demandé si j'étais chrétienne ou pas. En revanche, ne l'étant pas, je ne connaissais pas l'histoire de Saint-Jacques et c'est avec plaisir que les pélerins chrétiens m'ont renseignés sur ce sujet.
Pour les évènements comme la messe, rien ne t'oblige d'y assister. En revanche, je ne sais pas si c'est la coquille accroché au sac à dos ou pas mais mon amie et moi nous somme arrêtés dans chaque églises rencontrées, juste par curiosité.
Enfin, il est vrai que la voie de Vézelay est très bien balisé. Nous avions pris avec nous toutes les cartes IGN nécessaire mais elles ne nous servaient pas vraiment, les coquilles sont très bien disposées, on les voit sans problèmes (sauf à Mont-de-Marsan où les coquilles ont été volées).
Pour les refuges, il suffit d'avoir la crédential et le prix varie. Chacun met ce qu'il veut dans un refuge alors que le prix est fixe dans un gîte.

En conclusion, je te conseille vivement de tenter l'aventure. Les ampoules et autre douleurs de dos ou de mollets ne sont rien à côté du plaisir que l'on ressent à marcher. Et puis Saint-Jacques est l'assurance de souvenirs mémorables, rien que pour ça, cela vaut vraiment le coup !

Tiens nous au courant si jamais tu décides de te lancer ! =D

Ines
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Les chemins de Saint-Jacques de Compostelle   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les chemins de Saint-Jacques de Compostelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion-Géographie : premier forum francophone de Géographie :: La géographie au quotidien :: Voyages-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Sciences et Savoirs | Histoire