Passion-Géographie : premier forum francophone de Géographie
Bienvenue sur Passion - Géographie, le plus important forum francophone en la matière.
En espérant que vous puissiez vous y plaire ! L'inscription ne prend pas 10 secondes !



 

AccueilAccueil  PortailPortail  Faire une dédicaceFaire une dédicace  Google EarthGoogle Earth  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  Site pro  
Participez au concours n°41 en postant votre photographie !

Partagez | 
 

 Risques urbains

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Bénédicte

Al Idrissi
Al Idrissi


Féminin

Nombre de messages : 428

Localisation : PARIS

Réputation : 93

Points : 4172

Date d'inscription : 27/03/2008
MessageSujet: Risques urbains   Ven 18 Avr - 12:16

On pense immédiatement à l'explosion de l'usine AZF à Toulouse le 21 septembre 2001. Quels sont les types de risques urbains ? Il en existe deux "grands" types : des risques inhérents à la ville, et des risques aggravés par la ville (en tant que lieu de concentration des hommes et des activités)

- environnementaux (à Mexico, la pollution est telle que les habitants, rien qu'en respirant, avalent l'équivalent de 2 paquets de cigarettes par jour, selon un rapport de l'OMS)
- sanitaires (on peut par exemple citer l'épidémie de choléra qui a touché Calcutta en février 1993)
- naturels (la concentration des hommes dans une ville aggrave les risques naturels : le séisme de Mexico en 1985 a paralysé la métropole, les inondations à Nîmes sont aggravées par le facteur "bétônnage...)
- industriels, technologiques et énergétiques (par exemple, en 1986, une coupure de gaz à Melbourne a eu pour impact, notamment, un accident grave dans une usine de production ; également les explosions d'usine : Toulouse en 2001, Mexico en 1984, Shenzen en 1993, Guadalajara en 1992...)
- sociaux (émeutes à Casablanca en 1981 et 1984, au Caire en 1988, 1989 et 1993, à Rio de Janeiro en 1999, à Londres dans le quartier de Brixton en 1995, à Los Angeles en 1992... mais également précarité, délinquance, marginalisation de quartiers...)

Pour lancer le débat sur les risques urbains, je prendrais le cas particulier de Mexico :
- des risques environnementaux et sanitaires
-> pollution : Mexico est recouverte de février à août par un smog
le site de cette agglomération est contraignant (cuvette d'un ancien volcan, à plus de 2 000 m d'altitude)
les gaz ne peuvent pas s'échapper par les vents et le taux d'oxygène y est très réduit
la pollution de Mexico est avant tout due à la congestion automobile
mais, on ne dénombre "que" 3 millions de véhicules pour environ 20 millions d'habitants dans l'agglomération
ces véhicules sont très polluants car "vieux" (30 % du parc automobile a plus de 20 ans)

- risque industriel : les espaces industriels se retrouvent (comme dans de nombreuses villes !) "grignotés" par l'urbanisation
les différents accidents qui peuvent intervenir dans des industries parfois obsolètes sont donc
aggravés par cette proximité
de plus, la réglementation a longtemps fait défaut en matière de pollution industrielle
une explosion d'usine en 1984 a fait 452 morts et 7 000 blessés

- risque social : "explosion urbaine" mal maîtrisée
afflux massif de ruraux vers cette capitale macrocéphale
accroissement démographique fulgurant dans les années 1980-1990
périurbanisation mal contrôlée
habitat précaire et illégal au Nord et à l'Est de l'agglomération
constructions sur les pentes du volcan
risques sanitaires, volcaniques... pour ces populations les plus pauvres
inégalité face à l'accès au marché du travail
les habitants des quartiers illégaux ne sont pas reconnus comme appartenant à l'agglomération
d'où pas d'eau, d'électricité (si ce n'est par piratage, d'où des tensions avec les habitants piratés)
pas de ramassages des ordures (pas de services publics dans des quartiers "niés" par les autorités)
émergence de bandes, problèmes de drogues...

Dans les années 1980, Mexico était considérée comme une des villes les plus agréables à vivre. Ce n'est plus le cas...

Quelles politiques de la ville ?
Par exemple pour la pollution : un plan d'urgance "Proaire" en 1989
La circulation automobile est interdite une journée par semaine par rotation.
Résultat : en 1990 : 2 millions de véhicules --> en 2000 : 3 millions
Beaucoup d'habitants des classes aisées et certains des classes moyennes se sont dotés d'un véhicule d'appoint pour contrecarrer cette interdiction. Résultat, le jour où il leur est interdit de rouler avec leur véhicule, non seulement ils roulent, mais très souvent le véhicule d'appoint est plus ancien et plus polluant que leur véhicule d'origine !
Egalement, une réglementation mise en place dans les usines les plus polluantes (mettre des filtres ou se délocaliser)
Egalement, la plantation de 43 millions d'arbres pour reconstituer un "poumon" dans la ville
Enfin, une politique de priorité absolue de développement des transports en commun (tramwys en site propre, achat de bus moins polluants...)
Des progrès s'enregistrent au niveau des urgences respiratoires dans les hôpitaux par exemple.
Beaucoup restent à faire...


D'autres exemples de risques urbains ? Quels exemples de politique de la ville ?
Bien évidemment, de par sa nature, la ville multiplie les risques (soit elle les aggrave, soit elle en crée).
Revenir en haut Aller en bas
http://geographie-ville-en-guerre.fr.gd/
avatar

Bénédicte

Al Idrissi
Al Idrissi


Féminin

Nombre de messages : 428

Localisation : PARIS

Réputation : 93

Points : 4172

Date d'inscription : 27/03/2008
MessageSujet: Re: Risques urbains   Ven 18 Avr - 12:23

Quelques références bibliographiques sur le cas de Mexico pour ceux qui voudraient approfondir :

-MANCEBO, François, 2007, "Des risques "naturels" aux politiques urbaines à Mexico", Revue de géographie alpine, tome 95, N°2/2007, pp. 95-107

- AMAT, Jean-Paul, HOTYAT, Micheline, 2000, "Problèmes environnementaux dans les grandes métropoles, exemple de Mexico", pp. 192-201, dans WACKERMANN, Gabriel, 2000, Les métropoles dans le monde, Ellipses, collection Les dossiers du CAPES et de l'Agrégation, Paris.
Revenir en haut Aller en bas
http://geographie-ville-en-guerre.fr.gd/
avatar

Bénédicte

Al Idrissi
Al Idrissi


Féminin

Nombre de messages : 428

Localisation : PARIS

Réputation : 93

Points : 4172

Date d'inscription : 27/03/2008
MessageSujet: Re: Risques urbains   Sam 19 Avr - 15:56

A propos de l'exemple de Mexico, voici quelques liens :


- "Mexico au risque de son développement", Géoconfluences, Samuel RUFAT
http://geoconfluences.ens-lsh.fr/doc/breves/2006/1.htm

- "La croissance ralentie de Mexico : une population multipliée par 30 en un siècle", Libération, 12 novmbre 2000, p. 51
http://www.cndp.fr/hist-geo/dvdvilles/mexico1.htm

- "Pollution en capitale", B. DE LA GRANGE, Le Monde, 23 septembre 1998
http://www.cndp.fr/hist-geo/dvdvilles/mexico4.htm

-"Une prise en compte nouvelle de la ségrégation socio-spatiale : centralité et espace urbain, dynamiques, politiques et pratiques des centres au Mexique", P. MELE, L'information géographique, n°4, 1998, p. 187
http://www.cndp.fr/hist-geo/dvdvilles/mexico2.htm

- "Un des conq fléaux de Mexico : le commerce informel", Géographies et cultures, n°24, 1997
http://www.cndp.fr/hist-geo/dvdvilles/mexico3.htm

- "L'insécurité : à Mexico, le crime paie", Le Point, n°1409, 17 septembre 1999
http://www.cndp.fr/hist-geo/dvdvilles/mexico5.htm



Et deux cartes extraites de l'article de Géoconfluences




Revenir en haut Aller en bas
http://geographie-ville-en-guerre.fr.gd/

Dominique

Hipparque de Nicée
Hipparque de Nicée


Féminin

Nombre de messages : 165

Âge : 64

Localisation : Alsace

Réputation : 50

Points : 3545

Date d'inscription : 17/02/2008
MessageSujet: Re: Risques urbains   Dim 20 Avr - 12:08

Que dire de la multiplication des lotissements, avec routes et parkings, en cas de forte pluie, les caves sont inondées, il n'y a plus assez de terre pour absorber l'eau. Dans ma région, ils font des lâchers d'eau sur les prés an cas de fortes pluies surtout au printemps quand la fonte des neiges des Vosges gonfle les rivières. Combien de lotissements en zones inondables (même si les grandes crues ne sont que tous les 100 ans): Illhausern voit régulièrement son lotissement inondé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bénédicte

Al Idrissi
Al Idrissi


Féminin

Nombre de messages : 428

Localisation : PARIS

Réputation : 93

Points : 4172

Date d'inscription : 27/03/2008
MessageSujet: Re: Risques urbains   Jeu 1 Mai - 11:00

La ville de Nîmes offre un exemple de ce lien entre bétonnage/inondation. La mauvaise gestion de l'urbanisation dans des zones à risques et le bétonnage des cadereaux ont fortement augmenté la proportion du risque, mais également les conséquences lors des crues.

Approvisionnement de la ville de Nîmes :
Les eaux à Nîmes ne sont pas suffisantes pour alimenter toute la ville. Le cours du Gardon (qui rejoint le Rhône) a un débit très irrégulier. Un aqueduc de 50 km relie la fontaine d'Eure et la ville de Nîmes. Le problème vient du cours du Gardon qui a des crues exceptionnelles.

Bétonnage et risque d'inondation
Il n'y a pas de cours d'eau à Nîmes, mais des "cadereaux" (sorte d'oueds qui fonctionnent pendant un an, puis ne fonctionnent pas pendant 10 ans). Ces cadereaux ont été sacrifiés par l'urbanisation => à la place, on y a construit des routes, en ne maintenant que des tuyaux d'évacuation de quelques dizaines de cm.

Inondations de 1988 :
Le 3 octobre 1988, en quelques heures, des pluies violentes se transforment en inondations par ruissellement dans ce milieu urbain particulièrement bétonné (presque la moitié des précipitations annuelles en quelques heures) => les tuyaux prévus pour l'évacuation des eaux sont très rapidement bouchés par les branchages, les cailloux... Bilan : une dizaine de morts, 60 communes sinistrées, 45.000 personnes sinistrées (un Nîmois sur 3), des miliiers de véhicules détruits, évacuation des hôpitaux...

=> les facteurs anthropiques sont responsables de cette catastrophe
-> les sols ont été imperméabilisés par l'urbanisation
-> les cadereaux ont été remplacés par des constructions, des boulevards périphériques, des autoroutes ( A9 et A55)
-> ces constructions freinent l'infiltration des eaux dans le sol et l'écoulement normal de l'eau
Revenir en haut Aller en bas
http://geographie-ville-en-guerre.fr.gd/
avatar

Bénédicte

Al Idrissi
Al Idrissi


Féminin

Nombre de messages : 428

Localisation : PARIS

Réputation : 93

Points : 4172

Date d'inscription : 27/03/2008
MessageSujet: Re: Risques urbains   Jeu 1 Mai - 11:04

Inondation du 3 octobre 1988 à Nîmes

http://www.prim.net/education/education/Jean_Rostand/index.htm
=> des collégiens (niveau 5ème) ont mis en ligne des témoignages sur leur souvenir de cette inondation. Retrouvez des photographies de ces inondations, des informations sur les plans de protection et de sensibilisation pour la population, et les politiques de la ville mises en place depuis cette catastrophe.


Revenir en haut Aller en bas
http://geographie-ville-en-guerre.fr.gd/
avatar

Bénédicte

Al Idrissi
Al Idrissi


Féminin

Nombre de messages : 428

Localisation : PARIS

Réputation : 93

Points : 4172

Date d'inscription : 27/03/2008
MessageSujet: Re: Risques urbains   Jeu 1 Mai - 11:20

Les communes à risques inondation en France :



Source : http://www.prim.net/citoyen/definition_risque_majeur/dossier_risque_inondation/pageintroduction.htm
Revenir en haut Aller en bas
http://geographie-ville-en-guerre.fr.gd/
avatar

Bénédicte

Al Idrissi
Al Idrissi


Féminin

Nombre de messages : 428

Localisation : PARIS

Réputation : 93

Points : 4172

Date d'inscription : 27/03/2008
MessageSujet: Re: Risques urbains   Jeu 1 Mai - 12:50

Inondations à Avignon :

"A la fin novembre 2002, Avignon est sous les eaux. Les deux rangs de platanes, au second plan, figurent le tracé du boulevard circulaire, entre le Rhône et les emparts médiévaux.

Ces inondations s'inscrivent dans un cycle d'intempéries : en eptembre, grossi par un épisode météorologique de type « cévenol », le Rhône avait déjà semé la désolation (catastrophe d'Aramon, cf. le travail des élèves du collège d'Aramon : http://perso.orange.fr/college.aramon/crues/cruesndx.htm).

Il récidiva l'année suivante, provoquant d'importants dégâts à Arles et en Camargue (13000 m³/s mesurés le 4 décembre 2003 à Beaucaire, alors que la moyenne se situe aux alentours de 1700 m³/s).

Les travaux hydrauliques réalisés sous le mandat d'E.Daladier, maire d'Avignon entre 1953 et 1958, ont contribué à protéger la cité des Papes.

Cependant, lors des crues majeures, comme en en 2002 et 2003, on se rabat sur les techniques ancestrales : les portes des remparts sont obstruées avec des planches et de la terre afin de protéger le centre-ville."

SOURCE : Benoît GIRARD, Cliophoto
=> retrouvez également une photographie mise à disposition pour Benoît Girard
http://cliophoto.clionautes.org/picture.php?cat=344&image_id=709

Revenir en haut Aller en bas
http://geographie-ville-en-guerre.fr.gd/
avatar

Bénédicte

Al Idrissi
Al Idrissi


Féminin

Nombre de messages : 428

Localisation : PARIS

Réputation : 93

Points : 4172

Date d'inscription : 27/03/2008
MessageSujet: Re: Risques urbains   Jeu 1 Mai - 14:34

Une note de lecture sur un ouvrage sur la question des inondations en France :

USSELMANN, Pierre, 2006, "Du risque inondation en France", Mappemonde, n°81, 1-2006, à propos du livre de Bruno LEDOUX, 2006, La gestion du risque inondation, Lavoisier, Paris, 770 pages.

http://mappemonde.mgm.fr/num9/librairie/lib06106.html
Revenir en haut Aller en bas
http://geographie-ville-en-guerre.fr.gd/
avatar

Thibault Renard

Philippe Pinchemel
Philippe Pinchemel


Masculin

Nombre de messages : 3584

Âge : 29

Localisation : France - La Rochelle

Réputation : 792

Points : 22754

Date d'inscription : 04/01/2008
MessageSujet: Re: Risques urbains   Jeu 1 Mai - 23:51

Merci pour l'exemple détaillé sur Mexico. Tous les efforts d'aménagements se sont effectués sous le mandat du Mr Lopez Obrador? C'est impressionnant tout de même tant de progrès et de prises de conscience.

Sinon, sur les risques urbains on peut citer les villes créées autour d'une usine comme Le Creusot ou Tchernobil. Et i n'y a pas que le risque homme-matière (explosion, etc) Je veux dire, rien qu'une fermeture d'usine (relation homme - homme) est un risque urbain car si l'usine finance les projets publiques, si l'usine à une part disproportionnée d'embauche dans la population locale, cela devient une catastrophe. Laissé aller, pas de travail... voies publiques non entretenues (ce ne sont que des exemples). Je pense à Flint construite autour de l'usine General motors que cite Mickael Moore dans son documentaire sur le lobby de ce genre d'entreprise : "George et moi" (il me semble).


Aussi, il faut évoquer les risques associés. Par exemple : fortes précipitations + voies de communications ou accotements meubles =>coulée de boue. Je pense à Vaison-la-Romaine. Dans ce village il y a eu association d'un risque naturel (fortes précipitations) + risque urbain (mauvaise installation sur une pente trop escarpée.... Ou peut-être même habitations et commerces vétustes)

Voilà à quoi je pense quand on me propose un sujet comme celui-là

______________________________________________
La géographie c'est comme une chocolatine : ça se partage!
http://www.penserlespace.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passion-geographie.com
avatar

DUTHEIL

Ptolémée
Ptolémée


Masculin

Nombre de messages : 222

Localisation : Bordeaux

Réputation : 170

Points : 5646

Date d'inscription : 16/10/2009
MessageSujet: Re: Risques urbains   Ven 16 Oct - 11:20

Dernière intervention sur le sujet des "risques urbains" en mai dernier; je serais désireux de relancer la discussion, en particulier de croiser les champs disciplinaires avec la géographie aménagiste (et environnementale) et le droit de l'environnement...
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Risques urbains   

Revenir en haut Aller en bas
 

Risques urbains

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion-Géographie : premier forum francophone de Géographie :: La géographie par domaines :: La Géographie appliquée : aménagement du territoire, tourisme et gestion des risques-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit