Passion-Géographie : premier forum francophone de Géographie
Bienvenue sur Passion - Géographie, le plus important forum francophone en la matière.
En espérant que vous puissiez vous y plaire ! L'inscription ne prend pas 10 secondes !



 

AccueilAccueil  PortailPortail  Faire une dédicaceFaire une dédicace  Google EarthGoogle Earth  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  Site pro  
Participez au concours n°41 en postant votre photographie !

Partagez | 
 

 En quoi le paysage est-il un produit culturel ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Bénédicte

Al Idrissi
Al Idrissi


Féminin

Nombre de messages : 428

Localisation : PARIS

Réputation : 93

Points : 4171

Date d'inscription : 27/03/2008
MessageSujet: En quoi le paysage est-il un produit culturel ?   Ven 18 Avr - 16:01

En quoi le paysage est-il un produit culturel ?

Un sujet "classique" souvent proposé aux étudiants. D'ailleurs Vincent Moriniaux propose une étude de documents sur cette question dans son ouvrage consacré aux concours (MORINIAUX, Vincent, Préparer les épreuves de géographie au CAPES et aux agrégations, Editions du Temps, collection Outils et méthodes en géographie, ouvrage plusieurs fois remis à jour).

Pour entamer cette discussion, je vous recommande quelques liens vers des définitions du paysage :
- "Perception des paysages" (Hypergéo) http://www.hypergeo.eu/article.php3?id_article=294
- "Paysage et géographie : je t'aime, moi non plus" (Cafés géo) http://www.cafe-geo.net/article_imp.php3?id_article=7
- "Le paysage, une géographie traversière" (Cafés géo) http://www.cafe-geo.net/article_imp.php3?id_article=152


Et quelques extraits d'ouvrages :
Le paysage entre objectivité et subjectivité
"Le paysage ne se réduit pas aux données visuelles du monde qui nous entoure. Il est toujours spécifié de quelque manière par la subjectivité de l'observateur ; subjectivité qui est davantage qu'un point de vue optique. l'étude paysagère est donc autre chose qu'une morphologie de l'environnement.
Inversement, le pays n'est pas que « le miroir de l'âme ». Il se rapporte à des objets concrets, lesquels existent réellement autour de nous. Ce n'est ni un rêve ni une hallucination ; car si ce qu'il représente ou évoque peut être imaginaire, il existe toujours un support objectif. L'étude paysagère est donc autre chose qu'une psychologie du regard.
Autrement dit, le paysage ne réside ni seulement dans l'objet, ni seulement dans le sujet, mais dans l'interaction complexe entre ces deux termes. Ce rapport, qui met en jeu diverses échelles de temps et d'espace, n'implique pas moins l'institution mentale de la réalité que la constitution matérielle des choses. Et c'est à la complexité même de ce croisement que s'attache l'étude paysagère."
Augustin BERQUE (dir.), Cinq propositions pour une théorie du paysage, Champ Vallon, 1994.


Le paysage selon G. Bertrand

"Appréhender un paysage, c'est accumuler consciemment les obstacles conceptuels et méthodologiques et s'attaquer à ce qui paraît être un tissu de contradictions. Il suffit d'énumérer les principales « qualités » que l'on reconnaît habituellement au paysage pour constater qu'elles relèvent de catégories souvent considérées comme étrangères ou contradictoires. Il s'agit donc de poser quelques postulats qu'on s'efforcera par la suite de démontrer :
1/ Le paysage s'impose dans sa triviale globalité : il faut partir du banal et du global en se débarrassant (dans la mesure du possible) de tout présupposé disciplinaire, méthodologique et finaliste.
2/ Le paysage est un objet socialisé, une image qui n'existe qu'au travers du phénomène physiologique de la perception et d'une interprétation socio-psychologique. Forestiers et pasteurs vivent deux images différentes, sinon contradictoires, de la même forêt.
3/ Le paysage n'en est pas moins une structure naturelle, concrète et « objective », c'est-à-dire indépendante de l'observateur. La forêt est un espace concret et une biomasse qui fonctionne sur elle-même.
4/ L'image sociale du paysage est le produit d'une pratique économique et culturelle. Les forestiers posent sur la forêt le regard du maître des lieux devant un appareil qui produit du bois dans l'harmonie de la nature. Le regard des pasteurs est celui de l'exclu devant un pâturage potentiel.
5/ La spécificité du paysage vient moins d'être plus « complexe » et plus « hétérogène » que les objets scientifiques habituels que de chevaucher les grandes catégories métaphysiques : le naturel et le culturel, l'espace et le social, l'« objectif » et le « subjectif »."
Georges BERTRAND, "Le paysage entre la nature et la société", Revue géographique des Pyrénées et du Sud-Ouest, tome 49, fascicule 2, 1978.


La géographie culturelle et l'espace
"L'idée que l'espace doit être perçu comme la scène où se joue la vie sociale conduit à attribuer un rôle fondamental au paysage : n'est-il pas le décor sans lequel chacun manquerait de repères ? La géographie classique attachait beaucoup d'intérêts aux paysages, mais les analysait presque exclusivement en termes fonctionnels. La géographie lisait dans les associations naturelles le jeu des cascades d'énergie et des chaînes trophiques qui lient les êtres vivants au milieu où ils sont installés ; il repérait, dans les aménagements bâtis, la marque des impératifs de la production et de la circulation ou celle des nécessités de la vie quotidienne. Dans la mesure où certains traits se maintiennent alors qu'ils ont cessé d'être strictement fonctionnels, une lecture archéologique du paysage était également possible : celui-ci nous parle souvent davantage de l'époque où il s'est mis en place que de l'actualité : les bocages et les campagnes renvoient à des situations qui prévalaient il y a plusieurs siècles ; en Europe occidentale et méditerranéenne, les plans de villes sont souvent hérités de Rome.
Le paysage de la géographie culturelle moderne est analysé différemment. Il provoque, chez ceux qui le perçoivent et qui le vivent, un certain nombre d'impressions et contribue à structurer leurs représentations. Pour reprendre l'expression d'Augustin Berque (1984), il est d'abord matrice de la culture : l'idée que les sociétés se font de la nature reflète les environnements qu'elles ont aménagés. Mais le paysage est également empreinte : il a été façonné par des groupes, exprime leurs façons d'avoir prise sur la nature et de l'exploiter, et révèle les contours de l'organisation sociale dominante ; certains de ses traits ont été conçus pour exprimer des valeurs. La géographie culturelle refuse de se limiter aux lectures fonctionnelles et archéologiques auxquelles se cantonnait jusqu'ici l'étude du paysage. Elle appréhende celui-ci dans ses dimensions symboliques. Le paysage a été lesté de valeurs dans le passé ; les romantiques ont associé l'idéal d'une vie simple et pure aux montagnes, à leurs forêts de sapins et d'épicéas et à leurs prairies d'altitude. La montée de l'écologie réactive cette image traditionnelle. Le paysage parle ainsi de ce qu'il y a de plus profond dans la vie des individus, de ce qu'ils croient, de ce dont ils rêvent.
L'analyse symbolique s'attache aux sentiments qui, consciemment ou inconsciemment, animaient ceux qui, dans le passé, ont façonné les paysages ; elle note la manière dont ils ont rendu les autres sensibles à ce qu'ils ressentaient. Comme le paysage ne cesse d'être retouché et réinterprété, c'est à reconstituer l'histoire complexe des symboles dont il a été chargé que se consacrent beaucoup de recherches. Les gens ne réagissent pas de la même manière au milieu dans lequel ils vivent ou à ceux qu'ils découvrent au cours de leurs déplacements. Il y a, dans toutes les sociétés, des spectacles qui retiennent l'attention des gens, suscitent leur émotion, font battre leur coeur et les emplissent de sérénité ou d'effroi. Mais rares sont les civilisations où ce registre a fait l'objet d'une codification esthétique.
Paul CLAVAL, 1997, "La géographie culturelle et l'espace", dans Jean-François STASZAK, 1997, Les discours du géographe, L'Harmattan, Collection Géographie et Cultures, Paris.
Revenir en haut Aller en bas
http://geographie-ville-en-guerre.fr.gd/
avatar

Bénédicte

Al Idrissi
Al Idrissi


Féminin

Nombre de messages : 428

Localisation : PARIS

Réputation : 93

Points : 4171

Date d'inscription : 27/03/2008
MessageSujet: Re: En quoi le paysage est-il un produit culturel ?   Ven 18 Avr - 16:02

Quelques pistes de réflexion :
- le paysage, une notion au coeur de la géographie culturelle
- le paysage, un élément de culture
- le paysage, un objet de la géographie, entre représentation et perception
Revenir en haut Aller en bas
http://geographie-ville-en-guerre.fr.gd/

Kro

Hécatée de Milet
Hécatée de Milet


Féminin

Nombre de messages : 28

Âge : 30

Localisation : France, Antibes/Montpellier

Réputation : 0

Points : 3445

Date d'inscription : 17/03/2008
MessageSujet: Re: En quoi le paysage est-il un produit culturel ?   Ven 18 Avr - 23:35

pour moi rapidement, le paysage est un produit culturel tout d'abord parce que ce sont les sociétés qui produisent le paysage, au travers de l'agriculture, des constructions, d'où le rôle de la culture des sociétés et l'influence de celle ci dans le paysage (couleur des maisons, formes, matériaux, nature des cultures, dispositions de celles-ci etc...) ensuite, parce qu'en effet, percevoir le paysage fait appel aux différents filtres qui s'interposent entre le réel et le perçu!
Revenir en haut Aller en bas

MÉZINO

Hécatée de Milet
Hécatée de Milet


Masculin

Nombre de messages : 12

Âge : 32

Localisation : Saint-Pierre (La Réunion)

Réputation : 40

Points : 2545

Date d'inscription : 07/01/2011
MessageSujet: Re: En quoi le paysage est-il un produit culturel ?   Jeu 13 Jan - 9:03

Bonjour,
En voilà un beau sujet!!!
Je suis en plein là-dedans en ce moment car mon mémoire porte sur les paysages viticoles de Cilaos (île de LA Réunion). La question de la définition est complexe car celle-ci emprunte beaucoup à la philosophie (Anne Cauquelin, Alin Roger...). Je suis en train d'essayer de faire la synthèse des définitions pour paysages telles qu'on les trouve dans les dictionnaires de géo (Brunet, Lévy, George). Vraiment pas évident... Il y a tellement de paramètres à prendre en compte! Mais en même temps c'est passionnant car au moins, on peut définir ce qu'est le paysage. Aujourd'hui, tout le monde parle de paysage et personne ne sait exactement ce que c'est!
Ce que je peux dire pour le moment, c'est qu'évidemment le paysage est un produit culturel (cela est d'autant plus vrai pour les paysages viticoles). Effectivement, c'est lorsque l'Homme (être de culture) regarde le réel que ce réel devient paysage. Il n'y a pas de paysage sans le regard!
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Vindex

Ératosthène
Ératosthène


Masculin

Nombre de messages : 81

Âge : 26

Localisation : Notre si beau pays

Réputation : 20

Points : 3436

Date d'inscription : 06/11/2010
MessageSujet: Re: En quoi le paysage est-il un produit culturel ?   Sam 15 Jan - 3:43

Le paysage est modelé par les hommes. Or ceux ci ont dans leur culture un certain rapport au milieu. La modélisation du paysage peut dépendre de la relation culturel à la notion du paysage, à sa place et sa fonction.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.blogactualite.org

Sanspseudofix

Hécatée de Milet
Hécatée de Milet


Féminin

Nombre de messages : 26

Âge : 28

Localisation : France

Réputation : 20

Points : 3300

Date d'inscription : 07/03/2010
MessageSujet: Re: En quoi le paysage est-il un produit culturel ?   Mar 8 Fév - 1:17

Je vous conseil de lire ceci :
http://cybergeo.revues.org/index4405.html

En ce moment, j'ai un cours sur le paysage et j'ai dû lire ce document. Il est vraiment intéressant et on y voit bien que le paysage dépend des filtres de l'observateur (religion, pratiques, relations avec le lieu...) et qu'il faut différencier paysage perçu et vécu, enfin je ne vous apprends rien Razz


Vindex, toi tu parles plutôt de paysage et de modélisation au sens physique non ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Vindex

Ératosthène
Ératosthène


Masculin

Nombre de messages : 81

Âge : 26

Localisation : Notre si beau pays

Réputation : 20

Points : 3436

Date d'inscription : 06/11/2010
MessageSujet: Re: En quoi le paysage est-il un produit culturel ?   Ven 11 Fév - 1:52

Quel autre sens pourrait-il y avoir en géographie ?
Un sens plus chimique et biologique ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.blogactualite.org

Sanspseudofix

Hécatée de Milet
Hécatée de Milet


Féminin

Nombre de messages : 26

Âge : 28

Localisation : France

Réputation : 20

Points : 3300

Date d'inscription : 07/03/2010
MessageSujet: Re: En quoi le paysage est-il un produit culturel ?   Mar 22 Fév - 1:56

Bah le paysage au sens de la représentation subjective a travers les filtres de chaque individus et non le paysage, l'environnement physique lui même.

Enfin j'ai peut être mal interprété ce que tu as dit...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ibrahimillass

Hécatée de Milet
Hécatée de Milet


Masculin

Nombre de messages : 23

Âge : 33

Localisation : Niamey/Niger

Réputation : 31

Points : 2785

Date d'inscription : 01/12/2010
MessageSujet: Re: En quoi le paysage est-il un produit culturel ?   Mer 23 Fév - 11:29

En lisant vos commentaire je me rends compte qu'il ne ressort que l'influence de l'homme sur le paysage. Pourquoi ne pas parler d'interaction???
Le paysage aussi à son influence sur la culture à cause de son déterminisme (les potentialités qu'il offre). Ainsi lorsqu'un terroir où une région offre des potentialités agricoles, c'est l'aspect agricole qui est mis en valeur et c'est le premier signe de sa culture. Et lorsque d'autre part il offre des potentialités minières (diamant,or...), il revêt ce aspect d'où l'appellation de ville ou région minière dont toute l'activité économique tourne autour de cela. Ainsi je voudrais bien que l'on considère aussi que la culture dépend fortement aussi du paysage.
Revenir en haut Aller en bas

Anaximan

Invité

MessageSujet: Re: En quoi le paysage est-il un produit culturel ?   Jeu 24 Fév - 9:20

En réponse à Papus: le paysage est une construction purement humaine. Il n'existe pas en tant que tel. Baudelaire l'avait compris lorsqu'il a dit: "le paysage ne vaut que par celui qui le regarde". Pour s'en rendre compte, il suffit de faire un petit historique du terme (apparition en Europe à La Renaissance ; en Chine dès le IVe siècle) : pour plus d'info, je ne saurais que trop recommander les ouvrages d'Augustin Berque (Médiance de milieux en paysage ; Cinq propositions pour une théorie du paysage), Alain Roger Court traité du paysage et Anne Cauquelin (L'invention du paysage). Après la reconnaissance du milieu comme paysage, bien évidemment la culture intervient et permet l'évolution du paysage study
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ibrahimillass

Hécatée de Milet
Hécatée de Milet


Masculin

Nombre de messages : 23

Âge : 33

Localisation : Niamey/Niger

Réputation : 31

Points : 2785

Date d'inscription : 01/12/2010
MessageSujet: Re: En quoi le paysage est-il un produit culturel ?   Jeu 24 Fév - 11:06

Je n'en disconvient Monsieur. Mais il s'agit d'un sujet qui est plus sensible à l'aspect qualitatif que quantitatif. Je m'explique : il existe bien une relation entre le paysage et la culture mais ai-je besoin de lire des ouvrages purement théoriques et subjectifs, puisque vous l'avez vous même dit à travers la citation de Baudelaire : "le paysage ne vaut que par celui qui le regarde''. Je ne suis un savant ni un érudit mais je defends mes hypothèses et convictions. Alors raisonnez par vous même puisque moi, vous et Baudelaire nous ne sommes pas les mêmes personnes. Et ce n'est pas parce que c'est Baudelaire qu'il ne faut pas contredire ce qu'il a dit.
Revenir en haut Aller en bas

Sanspseudofix

Hécatée de Milet
Hécatée de Milet


Féminin

Nombre de messages : 26

Âge : 28

Localisation : France

Réputation : 20

Points : 3300

Date d'inscription : 07/03/2010
MessageSujet: Re: En quoi le paysage est-il un produit culturel ?   Dim 27 Fév - 15:12

Moi à voir les réponses, j'ai l'impression qu'en parlant du paysage, vous parlez de l'espace physique.
Le paysage, ça peut être aussi la représentation perceptible du milieu géographique qui suppose une interprétation subjective, il n'existe qu'à travers les perceptions que l'individu peut en avoir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ibrahimillass

Hécatée de Milet
Hécatée de Milet


Masculin

Nombre de messages : 23

Âge : 33

Localisation : Niamey/Niger

Réputation : 31

Points : 2785

Date d'inscription : 01/12/2010
MessageSujet: Re: En quoi le paysage est-il un produit culturel ?   Lun 28 Fév - 11:57

En réponse à Gauvin : J'ai vu un sujet qui parlait de carte mentale, alors cela peut rejoindre votre hypothèse.
Revenir en haut Aller en bas

Sanspseudofix

Hécatée de Milet
Hécatée de Milet


Féminin

Nombre de messages : 26

Âge : 28

Localisation : France

Réputation : 20

Points : 3300

Date d'inscription : 07/03/2010
MessageSujet: Re: En quoi le paysage est-il un produit culturel ?   Jeu 3 Mar - 1:00

Oui la carte mentale en est un bon exemple tout comme la la citation précédemment dîte "le paysage ne vaut que par celui qui le regarde" !

C'est étrange, car je suis en L1 et j'ai un cours qui porte presque uniquement sur la notion de paysage (Espace et Société) et on nous rabache depuis quelques temps la définition du paysage que j'ai dit plus haut (en gros, le paysage c'est dans notre tête)

D'après mon cours, voilà la façon dont le paysage a été appréhendé :
Avant les années 50 : Approche descriptive (on décrit le paysage et on ne cherche pas forcément a expliquer son fonctionnement)
Après les années 50 : approche naturaliste et de plus en plus liée aux sciences sociales (géographie rurale, urbaine...)
Plus récemment : Approche plus culturelle et naissance de la place de la subjectivité
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Thibault Renard

Philippe Pinchemel
Philippe Pinchemel


Masculin

Nombre de messages : 3584

Âge : 29

Localisation : France - La Rochelle

Réputation : 792

Points : 22753

Date d'inscription : 04/01/2008
MessageSujet: Re: En quoi le paysage est-il un produit culturel ?   Jeu 3 Mar - 2:51

On ne cherchait pas à expliquer son fonctionnement avant les années 50' ? C'est très subjectif ça.

______________________________________________
La géographie c'est comme une chocolatine : ça se partage!
http://www.penserlespace.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passion-geographie.com

Sanspseudofix

Hécatée de Milet
Hécatée de Milet


Féminin

Nombre de messages : 26

Âge : 28

Localisation : France

Réputation : 20

Points : 3300

Date d'inscription : 07/03/2010
MessageSujet: Re: En quoi le paysage est-il un produit culturel ?   Dim 13 Mar - 19:51

Bah ca ce limitait surtout à une géographie physique descriptive, je vois pas le problème.

Je dois lire en ce moment "représentation et aménagement du territoire" d'Hervé Gumuchian, qui confirme la définition du paysage que j'évoquais (paysage = représentation spatiale).
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Thibault Renard

Philippe Pinchemel
Philippe Pinchemel


Masculin

Nombre de messages : 3584

Âge : 29

Localisation : France - La Rochelle

Réputation : 792

Points : 22753

Date d'inscription : 04/01/2008
MessageSujet: Re: En quoi le paysage est-il un produit culturel ?   Dim 13 Mar - 20:55

Humboldt et Ritter analysaient également ce qu'ils décrivaient. Il faut arrêter de recracher les idées toutes faites qu'on mange à la faculté.

______________________________________________
La géographie c'est comme une chocolatine : ça se partage!
http://www.penserlespace.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passion-geographie.com

MÉZINO

Hécatée de Milet
Hécatée de Milet


Masculin

Nombre de messages : 12

Âge : 32

Localisation : Saint-Pierre (La Réunion)

Réputation : 40

Points : 2545

Date d'inscription : 07/01/2011
MessageSujet: Re: En quoi le paysage est-il un produit culturel ?   Mer 16 Mar - 7:59

Bonjour!
En réponse à Papus (message du 24/02)! Mon message n'avait pas pour volonté de vous reprendre d'aucune façon que ce soit! Je suis d'accord avec vous lorsque vous dites qu'il faut réfléchir par soi-même ("Il faut cultiver son jardin", Voltaire, Candide)! Je n'en disconvient pas! Mais pour arriver à faire cela, il faut voir ce qu'il y a eu d'écrit sur ce sujet! Pour le coup, étant donné que je fais mon mémoire de master sur un paysage viticole, j'ai dû me renseigner (non sans un certain plaisir, je dois l'avouer) sur cette question du paysage, de sa formation... Il se trouve que, après réflexion sur les références citées dans mon message du 24/02, je suis en accord avec ce que j'ai lu! Et je maintient ce que j'ai dit: le paysage est AVANT tout une construction humaine. Je reconnais également que je dois (peut) être influencé par mon sujet d'étude: la vigne et le vin qui sont eux aussi des produits culturels!
Revenir en haut Aller en bas

KONE Mamadou

Anaximandre
Anaximandre


Masculin

Nombre de messages : 2

Âge : 38

Localisation : ABIDJAN

Réputation : 0

Points : 2651

Date d'inscription : 20/07/2010
MessageSujet: Re: En quoi le paysage est-il un produit culturel ?   Jeu 24 Mar - 2:57

En réponse à votre question , il faut savoir que le paysage est avant tout un espace naturel ou humanisé sujet aux contingences humaines. Par conséquent il reflète la culture et la technicité du peuple qu'il supporte. Donc je peux conclure pour dire que le paysage est un produit culturel et évolue en fonction du niveau de technicité du peuple qu'il supporte. L'espace naturel qui devait être soustrait des étude géographique est bien inscrit dans la géographie physique parce que c'est un espace qui est en vue pour des études de géographie.
Revenir en haut Aller en bas

jim6666

Invité

MessageSujet: aide   Dim 10 Nov - 11:32

dand le texte geographie culturelle et espaces , pouvez vs tire la problematique???
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: En quoi le paysage est-il un produit culturel ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

En quoi le paysage est-il un produit culturel ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion-Géographie : premier forum francophone de Géographie :: La géographie par domaines :: Géographie culturelle et Géographie sociale : entre perceptions et représentations-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit