Passion-Géographie : premier forum francophone de Géographie
Bienvenue sur Passion - Géographie, le plus important forum francophone en la matière.
En espérant que vous puissiez vous y plaire ! L'inscription ne prend pas 10 secondes !



 

AccueilAccueil  PortailPortail  Faire une dédicaceFaire une dédicace  Google EarthGoogle Earth  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  Site pro  
Participez au concours n°41 en postant votre photographie !

Partagez | 
 

 La Géorgie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Sorcere

Ptolémée
Ptolémée


Masculin

Nombre de messages : 208

Âge : 27

Localisation : Paris

Réputation : -9

Points : 4481

Date d'inscription : 27/07/2008
MessageSujet: La Géorgie   Sam 9 Aoû - 16:18

Après l'intervention militaire du 7 août en Ossétie du Sud par l'armée géorgienne, ainsi que la réponse russse, je me demandais pourquoi la Géorgie refuse-t-elle l'indépendance de l'Ossétie du Sud ? De même que l'Europe et les Etats-Unis ? L'Ossétie du Sud est-elle culturellement géorgienne ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Thibault Renard

Philippe Pinchemel
Philippe Pinchemel


Masculin

Nombre de messages : 3584

Âge : 29

Localisation : France - La Rochelle

Réputation : 792

Points : 22749

Date d'inscription : 04/01/2008
MessageSujet: Re: La Géorgie   Mer 13 Aoû - 0:59

J'ai appris l'existence de ce conflit il y a peu de temps. Je me coupe du monde en vacances... Il me semblait que la Georgie réclame toute l'Ossétie. D'ailleurs je ne comprends toujours pas l'acharnement d'un état aussi grand que la Russie pour des petites régions... Même si evidemment il y a surement des ressources voire même des ports sur la mer Noire (mais elle a déjà tout cela non?) C'est vrai que la Geogie regarde vers l'ouest et qu'ainsi la Russie se sent encerclée... Il me semble que l'Ossétie veut son indépendance et réclame entre autre la reconnaissance d'une culture qui lui est propre, non?

______________________________________________
La géographie c'est comme une chocolatine : ça se partage!
http://www.penserlespace.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passion-geographie.com

kiwi

Pythéas
Pythéas


Féminin

Nombre de messages : 57

Localisation : sur un arbre

Réputation : 0

Points : 3456

Date d'inscription : 02/03/2008
MessageSujet: Re: La Géorgie   Jeu 14 Aoû - 13:34

Thibault a écrit:
J'ai appris l'existence de ce conflit il y a peu de temps. Je me coupe du monde en vacances... Il me semblait que la Georgie réclame toute l'Ossétie. D'ailleurs je ne comprends toujours pas l'acharnement d'un état aussi grand que la Russie pour des petites régions... Même si evidemment il y a surement des ressources voire même des ports sur la mer Noire (mais elle a déjà tout cela non?) C'est vrai que la Geogie regarde vers l'ouest et qu'ainsi la Russie se sent encerclée... Il me semble que l'Ossétie veut son indépendance et réclame entre autre la reconnaissance d'une culture qui lui est propre, non?

L'ossétie du Sud est une région pauvre. Pas de pétrole ni de gaz. En revanche, elle se situe sur une route stratégique majeure dans l'acheminement du pétrole du Bakou I. Donc l'archarnement de la Russie est simple : préserver ses routes d'exportation vers l'Europe. En outre, il s'agirait presque pour la Fédération de maintenir l'intégrité de son "territoire" (l'Ossétie du Nord est russe ; l'ossétie du sud géorgienne). L'ossétie du sud se considère comme pro-russe. En envahissant l'Ossétie, la Géorgie fait une incursion dans ce que la Russie considère comme sa "zone d'influence naturelle". Quant aux ports sur la mer Noire, la Russie a tout perdu avec la dislocation de l'URSS. Le port de Sébastopol en Ukraine est concédé jusqu'à une certaine date (2010 ou 2017 je ne me souviens plus). Après il n'y aura plus de port donnant directement sur la mer Noire. La Russie conserve son port de Novorossiisk sur la mer d'Azov en revanche.
Revenir en haut Aller en bas

Sorcere

Ptolémée
Ptolémée


Masculin

Nombre de messages : 208

Âge : 27

Localisation : Paris

Réputation : -9

Points : 4481

Date d'inscription : 27/07/2008
MessageSujet: Re: La Géorgie   Ven 15 Aoû - 0:10

Bon, j'ai pu consulter pas mal d'article sur la situation.

Et je suis étonné de voir combien la Russie est incriminée par rapport à la Géorgie qui, on le rappel rarement, est la première à avoir déployer des forces en Ossétie du Sud.

D'autre part, il est évident que les Sud-Ossètes refusent d'être géorgiens ! L'expérience du Kosovo n'aurait-elle pas fait mouche pour Saakashvili ? Le partage de l'Ossétie est le fait de l'expérience soviétique et ces frontières sont aujourd'hui remises en cause par la Russie et les républiques séparatistes.
Revenir en haut Aller en bas

Sorcere

Ptolémée
Ptolémée


Masculin

Nombre de messages : 208

Âge : 27

Localisation : Paris

Réputation : -9

Points : 4481

Date d'inscription : 27/07/2008
MessageSujet: Re: La Géorgie   Ven 15 Aoû - 4:30

Sur ce sujet, voici une émission spéciale diffusée sur Arte dans la soirée.

Je n'ai pas encore eu le temps de la voir entièrement, mais je vous met le lien ici :

http://plus7.arte.tv/fr/detailPage/1697660,CmC=2154682,scheduleId=2154142.html

Vous avez 7 jours pour le visionner.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Thibault Renard

Philippe Pinchemel
Philippe Pinchemel


Masculin

Nombre de messages : 3584

Âge : 29

Localisation : France - La Rochelle

Réputation : 792

Points : 22749

Date d'inscription : 04/01/2008
MessageSujet: Re: La Géorgie   Sam 16 Aoû - 13:50

Merci beaucoup pour ce documentaire!!!!! Smile

______________________________________________
La géographie c'est comme une chocolatine : ça se partage!
http://www.penserlespace.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passion-geographie.com
avatar

skatrine

Anaximandre
Anaximandre


Féminin

Nombre de messages : 7

Âge : 29

Localisation : Strasbourg

Réputation : 0

Points : 3291

Date d'inscription : 14/08/2008
MessageSujet: Re: La Géorgie   Sam 16 Aoû - 14:56

bonjour,
je viens de lire les messages précedents et il y a quelque chose que je n'arrive pas à comprendre (ou alors j'ai lu de travers... lol) pourquoi la Géorgie a-t-elle déployé des forces en Ossetie du sud, pour "combattre" les pro-russes de cette région ou plutôt pour prendre l'Ossetie du nord? si la Russie a des avantages à garder l'Ossetie du nord, est-ce que la Georgie en a aussi pour récupérer cette région?
arf, je suis désolée, j'ai parfois du mal à exprimer clairement mes questions qui tournent dans ma tête...
Revenir en haut Aller en bas

Sorcere

Ptolémée
Ptolémée


Masculin

Nombre de messages : 208

Âge : 27

Localisation : Paris

Réputation : -9

Points : 4481

Date d'inscription : 27/07/2008
MessageSujet: Re: La Géorgie   Sam 16 Aoû - 16:08

Sur internet, j'ai vu qu'on parlait très peu de l'intervention Géorgienne en Ossétie. Elle aurait ainsi agit pour récupérer cette province séparatiste dans laquelle se trouvait des "forces du maintien de la paix" Russes.

Voici trois cartes :







Source : www.lemonde.fr
Revenir en haut Aller en bas

Sorcere

Ptolémée
Ptolémée


Masculin

Nombre de messages : 208

Âge : 27

Localisation : Paris

Réputation : -9

Points : 4481

Date d'inscription : 27/07/2008
MessageSujet: Re: La Géorgie   Sam 16 Aoû - 16:26

Voici une chronologie :

Novembre 1989 : L'Ossétie du Sud déclare son autonomie vis-à-vis de la République socialiste soviétique de Géorgie. Trois mois de combats suivent.

Décembre 1990 : Nouveau conflit armé entre la Géorgie et l'Ossétie du Sud, qui dure jusqu'en 1992.

Juin 1992 : Les dirigeants russes, géorgiens et ossètes signent un armistice à Sotchi et conviennent de la création d'une "force de paix" tripartite composée de 500 hommes de chaque composante.

Novembre 1993 : L'Ossétie du Sud rédige sa première Constitution.

Novembre 1996 : L'Ossétie du Sud élit son premier président.

1998 : Le président géorgien Edouard Chevardnadzé échappe en février à un attentat. Tbilissi accuse Moscou - qui nie - de l'avoir commandité.

Avril 1999 : La Géorgie claque la porte du Pacte de sécurité de la Communauté des États indépendants (CEI), dénonçant l'inefficacité de l'institution post-soviétique.

Octobre 1999 : Après l'entrée des troupes russes en Tchétchénie, les relations s'enveniment. Moscou accuse Tbilissi de laisser transiter armes et combattants par son territoire, limitrophe de la république séparatiste russe.

Décembre 2001 : L'Ossétie du Sud porte Edouard Kokoity à la présidence. En 2002, ce dernier demande à Moscou de reconnaître l'indépendance de la république et de l'intégrer à la Fédération de Russie.

2002 : La Géorgie demande à adhérer à l'Otan. Un incident a aussi lieu cette année-là : un homme est tué et trois autres blessés lors d'un bombardement en Géorgie, attribué par Tbilissi à l'armée russe. La Russie est également accusée de violer l'espace aérien géorgien lors d'incursions dans les gorges de Pankissi, frontalières de la Tchétchénie.

Novembre 2003 : La "Révolution de la rose" contraint Edouard Chevardnadzé à la démission et porte au pouvoir le réformiste pro-occidental Mikheïl Saakachvili.

2005 :
Accord sur le démantèlement en Géorgie avant fin 2008 des deux bases russes héritées de l'époque soviétique.

Janvier 2005 :
La Russie approuve avec des réserves le projet de la Géorgie d'accorder une large autonomie à l'Ossétie du Sud si celle-ci renonce à l'indépendance.

Janvier 2006 : En pleine vague de froid, la Géorgie est privée des livraisons de gaz russe, après des explosions endommageant le principal gazoduc desservant le pays.

Avril 2006 :
Une "Guerre du vin et de l'eau" oppose les deux pays. Moscou interdit l'importation du vin et de l'eau minérale de Géorgie.

21 septembre 2006 : L'Otan donne son aval à un "dialogue intensifié" avec la Géorgie, provoquant le mécontentement de Moscou.

27 septembre 2006 : L'arrestation en Géorgie de quatre officiers russes accusés d'"espionnage" provoque une grave crise. Dans la foulée, Moscou suspend ses liaisons aériennes, terrestres, maritimes et postales avec la Géorgie.

Avril 2007 : Le parlement géorgien approuve la création d'une administration provisoire en Ossétie du Sud, ce qui provoque un regain de tension avec Moscou.

Juin 2007 : Les séparatistes d'Ossétie du Sud font état d'une attaque au mortier des forces géorgiennes contre Tskhinvali. Tbilissi dément.

Octobre 2007 : Échec des négociations entre l'Ossétie du Sud et la Géorgie sous l'égide de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

Mars 2008 : En réaction à la demande - infructueuse - d'adhésion de la Géorgie à l'Otan, le parlement russe exhorte le Kremlin à reconnaître l'indépendance de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie.

16 avril 2008 : Le président russe Vladimir Poutine ordonne à son administration d'établir des liens officieux avec ses homologues d'Ossétie du Sud et d'Abkhazie. La Géorgie estime qu'il s'agit d'une violation des règlements internationaux.

20 avril 2008 : La Géorgie accuse l'aviation russe d'avoir abattu un avion géorgien sans pilote au-dessus de l'Abkhazie. Moscou dément, mais une enquête des Nations unies valide ultérieurement la thèse géorgienne.

21 avril 2008 : Tbilissi parle d'"acte d'agression international". Mais Moscou réplique en accusant la Géorgie d'entretenir délibérément la tension.

29 avril 2008 : Moscou envoie des troupes supplémentaires en Ossétie du Sud. Le lendemain, l'Otan accuse la Russie d'accroître la tension.

6 mai 2008 : Le déploiement des renforts russes rend "très proche" la perspective d'une reprise des hostilités, prévient Tbilissi.

5 juillet 2008 : Le nouveau président russe Dmitri Medvedev exhorte son homologue géorgien Mikheïl Saakachvili à éviter de provoquer de nouvelles tensions dans les régions séparatistes de Géorgie.

8 juillet 2008 : Des avions de combat russes pénètrent dans l'espace aérien géorgien au-dessus de l'Ossétie du Sud pour "refroidir les esprits à Tbilissi", explique Moscou. Deux jours plus tard, la Géorgie rappelle son ambassadeur à Moscou.

4 août 2008 : Les séparatistes ossètes affirment que l'artillerie géorgienne a tué au moins six personnes dans des bombardements. Moscou accuse Tbilissi de recours excessif à la force.

8 août 2008 : Tbilissi annonce que ses forces ont "libéré" la majeure partie de la capitale d'Ossétie du Sud, Tskhinvali, et accuse la Russie de se livrer à une opération militaire "de grande envergure" contre la Géorgie.

Source : www.lepoint.fr

J'ai pris la liberté de mélanger les chronologies de l'article l'Ossétie du Sud au coeur des relations russo-géorgiennes et Russie-Géorgie : une guerre de 16 ans.
Revenir en haut Aller en bas

Sorcere

Ptolémée
Ptolémée


Masculin

Nombre de messages : 208

Âge : 27

Localisation : Paris

Réputation : -9

Points : 4481

Date d'inscription : 27/07/2008
MessageSujet: Re: La Géorgie   Sam 16 Aoû - 16:43

Le cessez-le-feu a été signer hier par le président Saakachvili, aujourd'hui par Dmitri Medvedev, président de la Fédération de Russie.

Alors qu'en Pologne, le gouvernement s'accorde avec les Etats-Unis pour l'installation d'une partie de leur bouclier anti-missile, dirigé vers la Russie par ailleurs.

Retour à la Guerre Froide ?
Revenir en haut Aller en bas

Gaia

Pythéas
Pythéas


Masculin

Nombre de messages : 56

Âge : 43

Localisation : France

Réputation : 10

Points : 3484

Date d'inscription : 13/02/2008
MessageSujet: Re: La Géorgie   Mar 19 Aoû - 20:02

Sorcere a écrit:
Retour à la Guerre Froide ?
Sûrement pas car la puissance russe s'est effrondrée depuis 1989-1991 et que le pouvoir de nuisance de l'actuelle Russie ne dépasse pas les pays frontaliers.

Ensuite, l'URSS a perdu la guerre froide par l'inaptitude de son économie et l'actuelle économie russe ne permet pas à Moscou de perturber le monde durablement ou loin de ses frontières.

Déjà, cette invasion en Géorgie aura une lourde facture budgétaire même si elle a des effets politiques (le sentiment nationaliste et militariste russe redore son blason, montée de la peur chez les anciennes colonies périphériques) intéressants pour Poutine.

A court terme, il en bénéficiera sauf si les Russes ont l'impression que leur armée recule devant les Occidentaux (nous), auquel cas ils lui en voudront de s'être engagée dans une aventure aussi coûteuse et honteuse.
Revenir en haut Aller en bas

Gaia

Pythéas
Pythéas


Masculin

Nombre de messages : 56

Âge : 43

Localisation : France

Réputation : 10

Points : 3484

Date d'inscription : 13/02/2008
MessageSujet: Re: La Géorgie   Mar 19 Aoû - 20:10

Sorcere a écrit:
5 juillet 2008 : Le nouveau président russe Dmitri Medvedev exhorte son homologue géorgien Mikheïl Saakachvili à éviter de provoquer de nouvelles tensions dans les régions séparatistes de Géorgie.

8 juillet 2008 : Des avions de combat russes pénètrent dans l'espace aérien géorgien au-dessus de l'Ossétie du Sud pour "refroidir les esprits à Tbilissi", explique Moscou. Deux jours plus tard, la Géorgie rappelle son ambassadeur à Moscou.
Selon les JT, l'aviation géorgienne a bombardé les environs de la capitale sud-ossète le 7 juillet. Le président géorgien justifiait ces bombardements par des attaques armées (des "tirs") ossètes le 6 juillet.

Vu la promptitude l'armée russe à débouler par les airs puis les routes, elle devait se tenir prête depuis plusieurs jours.

Poutine a prétexté l'urgence de l'intervention russe par le départ d'un "génocide" géorgien en Ossétie du Sud, avec un premier bilan de 2.000 Ossètes tués.

Aux JT, un médecin ossète du seul hôpital ossète a déclaré avoir recencé 30 morts en Ossétie. Où sont les macchabées de Poutine ? (A-t-il confondu avec la Tchétchénie ? pirat )

En terme de préméditation (cf. l'accusation de Poutine de "génocide"), je soupçonne plutôt les Russes d'avoir incité (ou incarné) des Ossètes pour provoquer l'armée géorgienne et lancer leur assaut en tant que chevaliers blancs.
Revenir en haut Aller en bas

Gaia

Pythéas
Pythéas


Masculin

Nombre de messages : 56

Âge : 43

Localisation : France

Réputation : 10

Points : 3484

Date d'inscription : 13/02/2008
MessageSujet: Re: La Géorgie   Mar 19 Aoû - 20:19

skatrine a écrit:
bonjour,
je viens de lire les messages précedents et il y a quelque chose que je n'arrive pas à comprendre (ou alors j'ai lu de travers... lol) pourquoi la Géorgie a-t-elle déployé des forces en Ossetie du sud, pour "combattre" les pro-russes de cette région ou plutôt pour prendre l'Ossetie du nord? si la Russie a des avantages à garder l'Ossetie du nord, est-ce que la Georgie en a aussi pour récupérer cette région?
arf, je suis désolée, j'ai parfois du mal à exprimer clairement mes questions qui tournent dans ma tête...
En fait, ça correspond à des obsessions géopolitiques classiques, peut-être surranées.

La Géorgie tient à ses régions séparatistes parce qu'elles constituent un glacis national autour du coeur de la nation, le pré carré autour de Tbilissi.

Mais pour la Russie, beaucoup plus spacieuse, les ex-satellites du pacte de Varsovie et de l'URSS constituaient eux aussi un cordon sanitaire entre la Russie profonde et le reste du monde. La politique actuelle consiste à bouder et menacer les ex qui s'envolent vers les alliances occidentales (pays Baltes, Ukraine après la révolution orange, Moldavie, etc.) et à choyer les ex qui restent fidèles à l'alliance russe.

Cette politique est plus compliquée quand la Russie s'enfonce dans les crises économiques mais comme la Russie profite actuellement d'une mane financière avec l'exportation de ses hydrocarbures, elle peut arroser les sympathisants et... financer l'invasion des petits voisins.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Thibault Renard

Philippe Pinchemel
Philippe Pinchemel


Masculin

Nombre de messages : 3584

Âge : 29

Localisation : France - La Rochelle

Réputation : 792

Points : 22749

Date d'inscription : 04/01/2008
MessageSujet: Re: La Géorgie   Mer 20 Aoû - 14:37

Oui, et je me demandais pourquoi la Russie ne ferait pas un embargo (en ce qui concerne les hydrocarbures) envers les anciennes démocraties populaires qui lui font aujourd'hui faux bond (pays baltes, ukraine, pologne, azerbadjan...). D'ailleurs vu toute l'immensité des ressources minérales en Russie elle pourrait trouver d'autres clients... Je ne veux donner de mauvaises idées mais bon je me pose des questions.

Reste aussi à clarifier la position de la France quant à ce conflit. C'est dans ces cas là qu'on se demande : Mais s'il y avait eu la guerre et que la France aurait été aux côtés de la Russie, qu'aurais-je fait vu que je hais les manières russes...

Personnellement je pense que le président Géorgien a voulu attaquer les forces russes positionnées en Ossétie du sud pour faire réagir la communauté internationale quant à l'éclatement de ce petit pays, en grande partie à cause de la Russie. Et c'est vrai que la Géorgie n'a jamais connu la séreinité, les cartes que Sorcese nous a fait parvenir sont là pour le rappeler.

Quant à la puissance militaire russe, on ne peut pas vraiment savoir vu que quantativement une armée plus nombreuse pourrait perdre une guerre contre une armée plus faible. Les E-U semblent être loin devant tout le monde. Mais il parraitrait (cf jt) que la Turquie aurait une capacité de frappe militaire deux fois supérieure à celle des russes. Cela laisse imaginer quelques perspectives...

______________________________________________
La géographie c'est comme une chocolatine : ça se partage!
http://www.penserlespace.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passion-geographie.com

Gaia

Pythéas
Pythéas


Masculin

Nombre de messages : 56

Âge : 43

Localisation : France

Réputation : 10

Points : 3484

Date d'inscription : 13/02/2008
MessageSujet: Re: La Géorgie   Mer 20 Aoû - 16:57

Thibault a écrit:
Oui, et je me demandais pourquoi la Russie ne ferait pas un embargo (en ce qui concerne les hydrocarbures) envers les anciennes démocraties populaires qui lui font aujourd'hui faux bond (pays baltes, ukraine, pologne, azerbadjan...).
Elle l'a fait contre l'Ukraine après l'élection du président "pro-occidental" et fait ou menacé de le faire pour mettre au pas le despote biélorusse. Elle arrose ses partisans et assèche les indépendants.
Thibault a écrit:
Reste aussi à clarifier la position de la France quant à ce conflit. C'est dans ces cas là qu'on se demande : Mais s'il y avait eu la guerre et que la France aurait été aux côtés de la Russie, qu'aurais-je fait vu que je hais les manières russes...
La France et les pays occidentaux de l'UE veulent amoindrir le pouvoir de nuisance et le bellicisme russe, la paix sur le continent restant une des missions et un des crédos de l'UE.

En revanche, ces pays ont besoin du gaz naturel russe, manquent de volonté politique et préfèrent épargner leur budget dans des dépenses "sociales" propres à satisfaire leurs électorats plutôt qu'à lancer des aventures militaires hasardeuses pour stopper les colonnes russes.
Thibault a écrit:
Personnellement je pense que le président Géorgien a voulu attaquer les forces russes positionnées en Ossétie du sud pour faire réagir la communauté internationale quant à l'éclatement de ce petit pays, en grande partie à cause de la Russie.
Avant l'invasion russe d'août, il n'y avait pas de troupes russes en Géorgie. Elles ont débarqué quelques jours (2 ?) après les bombardements géorgiens en Ossétie du Sud.
Thibault a écrit:
Et c'est vrai que la Géorgie n'a jamais connu la séreinité, les cartes que Sorcese nous a fait parvenir sont là pour le rappeler.
D'après ce résumé, les rivalités entre potentats géorgiens en sont les premières responsables.
Thibault a écrit:
Quant à la puissance militaire russe, on ne peut pas vraiment savoir vu que quantativement une armée plus nombreuse pourrait perdre une guerre contre une armée plus faible.
Les Géorgiens ne peuvent pas se défendre : leur armement... a été fabriqué en Russie.

(M'ouarf ! La pub des blindés éventrés pour les usines d'armement russes... pirat )
Thibault a écrit:
Les E-U semblent être loin devant tout le monde.
Très, très loin.
Thibault a écrit:
Mais il parraitrait (cf jt) que la Turquie aurait une capacité de frappe militaire deux fois supérieure à celle des russes. Cela laisse imaginer quelques perspectives...
Possible mais ils sont déjà engagés aux Kurdistans turc et irakien et l'armée turque doit en prime surveiller les fondamentalistes sunnites dans tout le pays.
Revenir en haut Aller en bas

Sorcere

Ptolémée
Ptolémée


Masculin

Nombre de messages : 208

Âge : 27

Localisation : Paris

Réputation : -9

Points : 4481

Date d'inscription : 27/07/2008
MessageSujet: Re: La Géorgie   Jeu 21 Aoû - 5:21

Gaia a écrit:

Thibault a écrit:
Personnellement je pense que le président Géorgien a voulu attaquer les forces russes positionnées en Ossétie du sud pour faire réagir la communauté internationale quant à l'éclatement de ce petit pays, en grande partie à cause de la Russie.
Avant l'invasion russe d'août, il n'y avait pas de troupes russes en Géorgie. Elles ont débarqué quelques jours (2 ?) après les bombardements géorgiens en Ossétie du Sud.

Qu'en est-il des deux bases russes indiquées sur la carte ? Batoumi et Akhalkalaki ?
Il me semblait qu'il y avait des "forces de paix" en Ossétie du Sud ?

Merci pour l'analyse en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas

Gaia

Pythéas
Pythéas


Masculin

Nombre de messages : 56

Âge : 43

Localisation : France

Réputation : 10

Points : 3484

Date d'inscription : 13/02/2008
MessageSujet: Re: La Géorgie   Jeu 21 Aoû - 8:24

Sorcere a écrit:
Qu'en est-il des deux bases russes indiquées sur la carte ? Batoumi et Akhalkalaki ?
Il me semblait qu'il y avait des "forces de paix" en Ossétie du Sud ?
Bien vu, je me suis trompé.

Je viens même de trouver une trace des pourparlers en cours pour leur évacuation :

http://www.colisee.org/article.php?id_article=1862
Revenir en haut Aller en bas

Sorcere

Ptolémée
Ptolémée


Masculin

Nombre de messages : 208

Âge : 27

Localisation : Paris

Réputation : -9

Points : 4481

Date d'inscription : 27/07/2008
MessageSujet: Re: La Géorgie   Jeu 21 Aoû - 15:41

Merci pour l'article Very Happy
Revenir en haut Aller en bas

Gaia

Pythéas
Pythéas


Masculin

Nombre de messages : 56

Âge : 43

Localisation : France

Réputation : 10

Points : 3484

Date d'inscription : 13/02/2008
MessageSujet: Re: La Géorgie   Sam 13 Sep - 9:10

Sur l'état de préparation des troupes russes : 6 brigades prêtes à envahir la Géorgie en 24 heures (plus les avions prêts à bombarder des objectifs prédéfinis et les navires de guerre prêts à appareiller pour le blocus naval...) :

Citation :
« La doctrine russe est simple, souligne un observateur. Quand on s’arrête, on installe un dispositif défensif. On est prêt soit à repartir dans l’autre sens, soit à reprendre les opérations. » Les militaires occidentaux ont toujours quelque peine à comprendre comment les Géorgiens ont pu commettre l’erreur d’attaquer en Ossétie du Sud, alors même que les troupes russes, qui venaient juste d’y terminer d’importantes manœuvres, n’avaient pas encore quitté le terrain. En revanche, ces mêmes observateurs n’ont pas eu trop de difficultés à analyser la tactique des troupes de Moscou : il a suffi de ressortir les manuels de la guerre froide, qui détaillaient les opérations soviétiques. « Ils ont tout conduit selon les règles, analyse un expert. Dans les premières heures du conflit, ils ont bombardé dans la profondeur les sites radar, les bases aériennes, les usines d’armement. Ils ont bombardé aussi, dans la banlieue de Tbilissi, l’usine où sont entretenus les avions Sukhoï et les hélicoptères. »

[…] Mais il semble que les Russes, qui disposaient avant le conflit de deux bataillons (régiments) en Ossétie du Sud, officiellement dans le cadre d’un accord de « maintien de la paix » avec Tbilissi, aient dépêché dans cette région sécessionniste trois brigades composées chacune de deux bataillons d’infanterie mécanisée. Ils auraient dépêché trois autres brigades en Abkhazie. Comme le veut la règle, ces unités, équipées de transports de troupes blindés, sont appuyés par des forces dites d’« appui organique », équipées pour leur part de chars de bataille, d’artillerie, et par des unités plus légères de parachutistes et de commandos. Le Pentagone affirme avoir observé l’installation en Ossétie du Sud de missiles tactiques SS-21, ce que Paris ne confirme pas. « On est dans la doctrine soviétique la plus classique qui soit », note cet observateur, qui remarque également que les troupes du ministère de la Défense russe sont accompagnés de forces supplétives non contrôlées, alors que les soldats « ont de la gueule et portent des tenues correctes. Ça change de ce qu’on avait vu en Tchétchénie ! »

(2008, Le Point 1875, 40)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ilona-janna

Hérodote
Hérodote


Féminin

Nombre de messages : 37

Localisation : russie

Réputation : 0

Points : 3589

Date d'inscription : 01/03/2008
MessageSujet: Re: La Géorgie   Dim 30 Nov - 11:46

Саакашвили: Военные действия начала Грузия
Президент Грузии Михаил Саакашвили в пятницу на заседании временной парламентской комиссии по изучению августовских событий впервые публично признался, что военные действия в Южной Осетии первой начали грузинские вооруженные силы, назвав это «оправданными и адекватными мерами».
http://www.vz.ru/.../233706.html

Je vous tradui; Le Sakashvili dit (enfin) que la Georgie commensais la guerre , parce que cette envazion ete adecvate et logique.

Et encore pour kiwi
La Russie conserve son port de Novorossiisk sur la mer d'Azov en revanche. ----ni porte quaoi

Novorossiisk (en russe : Новороссийск) est une ville du sud de la Russie, sur la mer Noire, dans le krai de Krasnodar. Elle est située à 98 km au sud-ouest de Krasnodar
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ilona-janna

Hérodote
Hérodote


Féminin

Nombre de messages : 37

Localisation : russie

Réputation : 0

Points : 3589

Date d'inscription : 01/03/2008
MessageSujet: Re: La Géorgie   Dim 30 Nov - 12:07

Gaia a écrit:
Sur l'état de préparation des troupes russes : 6 brigades prêtes à envahir la Géorgie en 24 heures (plus les avions prêts à bombarder des objectifs prédéfinis et les navires de guerre prêts à appareiller pour le blocus naval...) :

Citation :
« La doctrine russe est simple, souligne un observateur. Quand on s’arrête, on installe un dispositif défensif. On est prêt soit à repartir dans l’autre sens, soit à reprendre les opérations. » Les militaires occidentaux ont toujours quelque peine à comprendre comment les Géorgiens ont pu commettre l’erreur d’attaquer en Ossétie du Sud, alors même que les troupes russes, qui venaient juste d’y terminer d’importantes manœuvres, n’avaient pas encore quitté le terrain. En revanche, ces mêmes observateurs n’ont pas eu trop de difficultés à analyser la tactique des troupes de Moscou : il a suffi de ressortir les manuels de la guerre froide, qui détaillaient les opérations soviétiques. « Ils ont tout conduit selon les règles, analyse un expert. Dans les premières heures du conflit, ils ont bombardé dans la profondeur les sites radar, les bases aériennes, les usines d’armement. Ils ont bombardé aussi, dans la banlieue de Tbilissi, l’usine où sont entretenus les avions Sukhoï et les hélicoptères. »

[…] Mais il semble que les Russes, qui disposaient avant le conflit de deux bataillons (régiments) en Ossétie du Sud, officiellement dans le cadre d’un accord de « maintien de la paix » avec Tbilissi, aient dépêché dans cette région sécessionniste trois brigades composées chacune de deux bataillons d’infanterie mécanisée. Ils auraient dépêché trois autres brigades en Abkhazie. Comme le veut la règle, ces unités, équipées de transports de troupes blindés, sont appuyés par des forces dites d’« appui organique », équipées pour leur part de chars de bataille, d’artillerie, et par des unités plus légères de parachutistes et de commandos. Le Pentagone affirme avoir observé l’installation en Ossétie du Sud de missiles tactiques SS-21, ce que Paris ne confirme pas. « On est dans la doctrine soviétique la plus classique qui soit », note cet observateur, qui remarque également que les troupes du ministère de la Défense russe sont accompagnés de forces supplétives non contrôlées, alors que les soldats « ont de la gueule et portent des tenues correctes. Ça change de ce qu’on avait vu en Tchétchénie ! »

(2008, Le Point 1875, 40)

TBILISSI, 27 novembre - RIA Novosti. Sur le plan militaire, l'armée géorgienne a essuyé une défaite face à la Russie en août dernier, a reconnu jeudi le ministre géorgien de la Défense, David Kezerachvili, lors d'une rencontre avec les membres de la commission parlementaire d'enquête sur les événements d'août, rapporte le correspondant de RIA Novosti.
Le 8 août dernier, l'armée géorgienne a lancé une offensive militaire contre l'Ossétie du Sud, détruisant Tskhinvali, la capitale, et tuant des centaines de civils et des soldats de la paix russes déployés dans cette province indépendantiste. La Russie a opposé une riposte militaire de grande envergure pour contraindre la Géorgie à la paix et a reconnu le 26 août l'indépendance de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie. La Géorgie affirme avoir été "victime d'une provocation russe".
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ilona-janna

Hérodote
Hérodote


Féminin

Nombre de messages : 37

Localisation : russie

Réputation : 0

Points : 3589

Date d'inscription : 01/03/2008
MessageSujet: Re: La Géorgie   Dim 30 Nov - 12:14

[quote="Sorcere"]Sur internet, j'ai vu qu'on parlait très peu de l'intervention Géorgienne en Ossétie. Elle aurait ainsi agit pour récupérer cette province séparatiste dans laquelle se trouvait des "forces du maintien de la paix" Russes.

Voici trois cartes :







Source : www.lemonde.fr[/quote]



si il ya quelle que que ne comprods pas ,je suis prete vous expliquer

A cote de ville Поти (Poti) le grouppe d'avions de OTAN
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: La Géorgie   Dim 30 Nov - 13:44

je ne comprends pas ton point de vue. Tu dis que la guerre est due uniquement a la géorgie?
Je salue ton objectivité clown

parceque bon, une dépeche de l'AFP russe, c'est vraiment ce qu'on fait de mieux comme argument scientifique...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Thibault Renard

Philippe Pinchemel
Philippe Pinchemel


Masculin

Nombre de messages : 3584

Âge : 29

Localisation : France - La Rochelle

Réputation : 792

Points : 22749

Date d'inscription : 04/01/2008
MessageSujet: Re: La Géorgie   Dim 30 Nov - 17:28

régis a écrit:
je ne comprends pas ton point de vue. Tu dis que la guerre est due uniquement a la géorgie?
Je salue ton objectivité clown

parceque bon, une dépeche de l'AFP russe, c'est vraiment ce qu'on fait de mieux comme argument scientifique...

Enorme! J'avais même pas fait attention! Au moins on voit le points de vue russe!

______________________________________________
La géographie c'est comme une chocolatine : ça se partage!
http://www.penserlespace.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passion-geographie.com
avatar

ilona-janna

Hérodote
Hérodote


Féminin

Nombre de messages : 37

Localisation : russie

Réputation : 0

Points : 3589

Date d'inscription : 01/03/2008
MessageSujet: Re: La Géorgie   Mar 2 Déc - 13:16

régis a écrit:
je ne comprends pas ton point de vue. Tu dis que la guerre est due uniquement a la géorgie?
Je salue ton objectivité clown

parceque bon, une dépeche de l'AFP russe, c'est vraiment ce qu'on fait de mieux comme argument scientifique...

tu t'informe sur point de vue media Europe, mais tu ne cherche pas si c'est juste ou non.
Mon objectivite----ecrire ce que je pense de la guerre au Caucaz. Oui, la guerre a commancee la Georgie apres le feu vert de Bush,et si tu bien lisais chronologie de conflit, tu dois savoir que c'est histoire commencait avant que USSR parais sur la carte.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La Géorgie   

Revenir en haut Aller en bas
 

La Géorgie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion-Géographie : premier forum francophone de Géographie :: La géographie par domaines :: Géopolitique, géographie politique des territoires et géographie électorale-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit