Passion-Géographie : premier forum francophone de Géographie
Bienvenue sur Passion - Géographie, le plus important forum francophone en la matière.
En espérant que vous puissiez vous y plaire ! L'inscription ne prend pas 10 secondes !



 

AccueilAccueil  PortailPortail  Faire une dédicaceFaire une dédicace  Google EarthGoogle Earth  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  Site pro  
Participez au concours n°41 en postant votre photographie !

Partagez | 
 

 La centrale nucléaire d'Ignalina est fermée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Thibault Renard

Philippe Pinchemel
Philippe Pinchemel


Masculin

Nombre de messages : 3584

Âge : 28

Localisation : France - La Rochelle

Réputation : 792

Points : 22723

Date d'inscription : 04/01/2008
MessageSujet: La centrale nucléaire d'Ignalina est fermée   Mer 6 Jan - 20:24

Nucléaire : la centrale lituanienne s’est arrêtée
Le 04 janvier 2010 par Ana Lutzky


L’unique centrale nucléaire de Lituanie a été arrêtée jeudi, en vertu d’un accord entre Vilnius et Bruxelles.
Le 31 décembre dernier, le second réacteur de la centrale lituanienne d'Ignalina a fermé. La fermeture de la centrale fut l'une des conditions préalables à l'adhésion à l'UE. Il s'agissait d'un réacteur de type "RBMK", de la même technologie que celui ayant explosé en 1986 à Tchernobyl en Ukraine. Ce type de réacteur de conception soviétique souffrait d'un défaut de sécurité important, dit de "coefficient de vide positif", qui se traduit par un risque d'emballement en cas de vaporisation de l'eau dans le circuit de la centrale. Il ne disposait pas d'enceinte de confinement.

Problème. La centrale d'Ignalina fournissait à la Lituanie une énergie bon marché et une certaine indépendance énergétique vis-à-vis de leur voisin russe. Sa puissance est en effet encore aujourd'hui un record mondial : 1500 MW. Des solutions existent à court terme, et des projets (tels qu'une interconnexion sous-marine avec la Suède) sont envisagés pour le long terme ; mais pour le moment les consommateurs lituaniens craignent surtout la hausse des prix de l'électricité. Dans un avenir plus lointain, le pays prévoit de remplacer la centrale soviétique par une nouvelle centrale nucléaire. Celle-ci sera partagée avec l'Estonie, la Lettonie et la Pologne. L'appel d'offres a été formellement lancé le 8 décembre 2009. Les discussions ont pris du retard, et son ouverture, originellement souhaitée pour 2015, ne devrait pas se faire avant 2018, au plus tôt.

« La fermeture de la centrale RBMK lituanienne ne doit pas non plus faire oublier que 11 autres réacteurs de ce type sont actuellement en exploitation en dehors de l'Union Européenne, en Russie », rappelle le blog spécialisé sur l'énergie« 4 e dans le même panier »: 4 tranches à Koursk, 4 à Saint Petersbourg et 3 à Smolensk. Ceux-ci ont cependant subi des modifications, notamment au niveau des barres d'arrêt d'urgence afin de les rendre plus sûres.« Et ces centrales qui se situent entre 2100 et 2400 km de Paris ne sont pas tellement plus éloignées que la centrale d'Ignalina (1800 km) ou que la centrale de Tchernobyl (2000 km). Cette fermeture est donc avant tout symbolique et politique », ajoute le blog.

RBMK, réacteur de grande puissance à tube de force
Le RBMK est l’aboutissement du programme soviétique pour la conception d’un réacteur refroidi à l’eau légère, basé sur les modèles existants de réacteurs militaires au plutonium modérés par du graphite.

Avec de l’eau légère pour liquide de refroidissement et du graphite comme modérateur, il est possible d’utiliser de l’uranium peu enrichi comme combustible nucléaire (à 1,8 % de U235, contre 3 % environ pour l'uranium utilisé dans les réacteurs classiques PWR). Ainsi, les Soviétiques avaient construit un grand réacteur industriel ne nécessitant ni séparation d’isotopes, ni enrichissement massif de l'uranium, ni eau lourde. Il avait aussi pour "avantage" de produire d’importantes quantités de plutonium (élément utilisé dans la fabrication de certaines armes nucléaires).

cf : Usinenouvelle.com

______________________________________________
La géographie c'est comme une chocolatine : ça se partage!
http://www.penserlespace.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passion-geographie.com
avatar

DUTHEIL

Ptolémée
Ptolémée


Masculin

Nombre de messages : 222

Localisation : Bordeaux

Réputation : 170

Points : 5615

Date d'inscription : 16/10/2009
MessageSujet: Re: La centrale nucléaire d'Ignalina est fermée   Mer 20 Jan - 12:31

C'est là qu'on regrette l’absence de politique commune industrielle de l’UE, pour l'énergie en particulier ! Et les politiques publiques me semblent indispensables pour la reconversion de tels équipements, de la même façon pour le lancement de filières industrielles nouvelles :les pays « nouveaux entrants » n’ont pas forcément la maîtrise de l’ingénierie de projet et de programme, surtout les plus petits d’entre eux !
Revenir en haut Aller en bas
 

La centrale nucléaire d'Ignalina est fermée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion-Géographie : premier forum francophone de Géographie :: La géographie au quotidien :: L'actualité scientifique et journalistique-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com