Passion-Géographie : premier forum francophone de Géographie
Bienvenue sur Passion - Géographie, le plus important forum francophone en la matière.
En espérant que vous puissiez vous y plaire ! L'inscription ne prend pas 10 secondes !



 
AccueilAccueil  PortailPortail  Faire une dédicaceFaire une dédicace  Google EarthGoogle Earth  RechercherRechercher  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  Site pro  
Participez au concours n°41 en postant votre photographie !

Partagez | 
 

 Questions existencielles sur la fac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Massinissa

Pausanias le Périégète
Pausanias le Périégète


Nombre de messages : 280

Date d'inscription : 12/02/2008
Questions existencielles sur la fac - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Questions existencielles sur la fac   Questions existencielles sur la fac - Page 2 Icon_minitimeLun 17 Mar - 21:24

En tant que lycéen on voit souvent la fac comme quelque chose de difficile, perso je pense que ca l'est aussi, mais une chose m'y pousse la passion avant tout!^^

De plus je voulais savoir si la geographie en fac est-elle si difficile? Est-il vrai qu'on met l'accent sur la geologie des choses comme cela en 1ere année? De plus faut-il aimer les maths, car je vais prendre geographie en mineure et j'avoue que je reste très très modeste en maths surtout après une année de TL où la matière n'est plus présente.
Revenir en haut Aller en bas
http://khayyamiste.skyrock.com

Dominique

Hipparque de Nicée
Hipparque de Nicée


Féminin

Nombre de messages : 165

Âge : 67

Localisation : Alsace

Réputation : 50

Points : 4363

Date d'inscription : 17/02/2008
Questions existencielles sur la fac - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Questions existencielles sur la fac   Questions existencielles sur la fac - Page 2 Icon_minitimeLun 17 Mar - 21:52

Ma fille a fait S donc elle n'a pas de problème en maths, les L rament mais il y a de l'entraide. Ma fille (qui a eu 5 en maths au Bac) était tout étonnée de pouvoir aider les anciens L. Mais à part ça les L se débrouillent assez bien, mais il y a beaucoup de travail personnel. Le matériel est assez cher mais il y a des achats groupés qui font baisser les prix.
Revenir en haut Aller en bas
Massinissa

Massinissa

Pausanias le Périégète
Pausanias le Périégète


Masculin

Nombre de messages : 280

Âge : 29

Localisation : France

Réputation : 10

Points : 4310

Date d'inscription : 12/02/2008
Questions existencielles sur la fac - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Questions existencielles sur la fac   Questions existencielles sur la fac - Page 2 Icon_minitimeLun 17 Mar - 22:21

Ca me rebute j'espère vraiment pas me casser la figure en cours de route, j'ai eu 7 au bac en maths l'année dernière surtout que les maths niveau L ce n'est pas très élevé.

______________________________________________
"je vais te dire un secret, les tulipes fanées ne refleurissent pas!" Omar Khayyam.
Revenir en haut Aller en bas
http://khayyamiste.skyrock.com
julien

julien

Pythéas
Pythéas


Masculin

Nombre de messages : 72

Âge : 35

Localisation : Perpignan

Réputation : 10

Points : 4267

Date d'inscription : 25/03/2008
Questions existencielles sur la fac - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Questions existencielles sur la fac   Questions existencielles sur la fac - Page 2 Icon_minitimeVen 28 Mar - 21:11

La fac n' est pas dure en soit, la géographie ne l' est pas plus.

Comme toutes les filières, la 1ère année est cruciale car on rentre dans un nouveau monde scolaire: les profs ne sont plus dérrière vous à vous pousser, et les étudiants ne doivent réussir que par eux même.

Là est le danger, dans ces filières de sciences humaines il y a peu d' heure de cours (entre 10 et 20), mais le les étudiants doivent pratiquement travailler autant en dehors (recopiage des cours, fiche de lecture, lire des livres...).
Revenir en haut Aller en bas
http://monclub.net/aom
Massinissa

Massinissa

Pausanias le Périégète
Pausanias le Périégète


Masculin

Nombre de messages : 280

Âge : 29

Localisation : France

Réputation : 10

Points : 4310

Date d'inscription : 12/02/2008
Questions existencielles sur la fac - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Questions existencielles sur la fac   Questions existencielles sur la fac - Page 2 Icon_minitimeVen 28 Mar - 21:22

Oui c'est l'essentiel bosser, bosser...

______________________________________________
"je vais te dire un secret, les tulipes fanées ne refleurissent pas!" Omar Khayyam.
Revenir en haut Aller en bas
http://khayyamiste.skyrock.com
nosh6

nosh6

Anaximandre
Anaximandre


Masculin

Nombre de messages : 7

Âge : 35

Localisation : Epinay sur Seine

Réputation : 0

Points : 4248

Date d'inscription : 02/04/2008
Questions existencielles sur la fac - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Questions existencielles sur la fac   Questions existencielles sur la fac - Page 2 Icon_minitimeMer 2 Avr - 17:10

Pour moi, l'année la plus difficile, c'est la première année. Après de longs débats houleux avec certains de mes profs, ils ont fini par nous avouer que lorsqu'ils enseignaient aux L1, leur objectif était de faire un "écrémage" (c'est pas un joli terme dans la bouche d'un prof). Concrètement, ils veulent décourager les moins motivés, dégouter les girouettes (étudiants qui changent d'orientation tous les semestres)...
Une fois que tu as compris ça, tu vois la fac d'une autre manière. Dès que tu arrives en deuxième année, tout devient plus beau (surtout que dans ma fac, on s'est retrouvés à 8 en L2 et 5 en L3...), tu as moins de cours du type "Introduction à..." et plus de choses concrètes.

Le problème de la fac, il me semble que c'est l'information. Personne n'est vraiment informé sur les débouchés de la fac, personne ne vient informer dans les lycées et les Conseillers d'Orientation... euh "No comment"...
Revenir en haut Aller en bas

Dominique

Hipparque de Nicée
Hipparque de Nicée


Féminin

Nombre de messages : 165

Âge : 67

Localisation : Alsace

Réputation : 50

Points : 4363

Date d'inscription : 17/02/2008
Questions existencielles sur la fac - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Questions existencielles sur la fac   Questions existencielles sur la fac - Page 2 Icon_minitimeMer 2 Avr - 20:29

Je vois que je ne suis pas la seule à avoir les conseillers d'orientation dans le colimateur...
Ma plus jeune fille en L1 de géographie a eu son premier semestre avec 11.8, elle a vu qu'elle devait bosser encore plus. Heureusement il y a de l'entraide dans sa classe.
Revenir en haut Aller en bas
nosh6

nosh6

Anaximandre
Anaximandre


Masculin

Nombre de messages : 7

Âge : 35

Localisation : Epinay sur Seine

Réputation : 0

Points : 4248

Date d'inscription : 02/04/2008
Questions existencielles sur la fac - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Questions existencielles sur la fac   Questions existencielles sur la fac - Page 2 Icon_minitimeJeu 3 Avr - 10:58

Ce qui m'ennuie avec les COP (Conseillers d'Orientation-Psychologues), c'est leur totale déconnexion du monde du travail. Ils conseillent un peu aléatoirement à mon goût. Je pense que pour éviter l'extrême engorgement de certaines filières, il faudrait mieux former ces personnes. Penser à prendre des professionnels des RH et pas des personnes qui ont fait un bac+5 en psycho et qui faute de mieux passent le concours de COP. [Je fais volontairement des généralités pour faire réagir, même si je n'en ai pas (encore?) rencontré, j'espère qu'il existe des COP en adéquation avec le monde réel et qui s'investissent dans leur travail.]

C'est vrai qu'il y a beaucoup d'entraide entre les étudiants. C'est assez particulier, mais très intéressant. Je n'ai jamais ressenti de compétition (sauf cette année en M1) et on était plutôt content lorsqu'un de nos camarades décrochait une bonne note.
Revenir en haut Aller en bas

Sorcere

Ptolémée
Ptolémée


Masculin

Nombre de messages : 208

Âge : 30

Localisation : Paris

Réputation : -9

Points : 5304

Date d'inscription : 27/07/2008
Questions existencielles sur la fac - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Questions existencielles sur la fac   Questions existencielles sur la fac - Page 2 Icon_minitimeLun 1 Sep - 21:35

Je déterre un vieux sujet Laughing

Pour ma part, je suis dyslexique / dysorthographique, après 10 années d'orthophonie et une incapacité lamentable à m'en sortir dans les langues étrangères (impossibilité d'intégrer les règles de base), j'ai fais une filière ES et j'ai magistralement flâner pendant les trois années de lycée. Bref, puis la conseillère d'orientation n'était plus trop à jour.

Maintenant j'entre en deuxième année de fac bilicence histoire-géographie.

Ce que je constate avec peine, c'est la vision des élèves de prépa vis à vis de l'université et des étudiants. La critique porte souvent sur " il n'y a pas beaucoup d'heure de cours, donc ils glandent ". " La fac c'est pas difficile "

... No J'ai rencontré beaucoup de gens qui, de la même manière que moi, devait se lever à 5h / 5h30 pour aller à un cours de 8h à 9h et ne plus rien avoir après. L'absence d'encadrement, il faut savoir le surmonter et prendre aussi son courage en main.

Affronter l'administration ! Razz Voilà une véritable difficulté à la fac. Imaginez qu'il vous faille changer impérativement un cours de place à cause de chevauchement alors que le secrétaria ouvre à 10h30/11h30 - 14h30/15h30 (ce ne sont pas les horaires officiels, mais la pause café est toujours très importante).

Bref, la fac laisse beaucoup de temps libre. En prépa, il y en a moins et du travail à la maison est demandé. En fac, c'est pas le cas, et faut le faire par sois-même, sans forcément savoir par où ou quoi commencer, comment, quand.

La fac offre à chacun la chance de pouvoir faire un choix.

Pour ma part, c'est trop tard que je découvre l'existence des prépas, sujet totalement inabordé dans mon lycée public Crying or Very sad

Bref, sacré frustration pour ma part, vis à vis des prépas. J'ai pu cotoyer quelques personnes s'y trouvant, très sympathiques d'ailleurs, mais une fois le " je suis en fac " évoqué, la remarque fuse aussitôt : " Ah je vois, tu fous rien de tes journées et tu t'inscris au chômage "...
Revenir en haut Aller en bas
Thibault Renard

Thibault Renard

Philippe Pinchemel
Philippe Pinchemel


Masculin

Nombre de messages : 3584

Âge : 31

Localisation : France - La Rochelle

Réputation : 792

Points : 23572

Date d'inscription : 04/01/2008
Questions existencielles sur la fac - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Questions existencielles sur la fac   Questions existencielles sur la fac - Page 2 Icon_minitimeLun 1 Sep - 21:56

Je commente pas lol sinon ça va redevenir un sujet houleux Very Happy

______________________________________________
La géographie c'est comme une chocolatine : ça se partage!
http://www.penserlespace.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passion-geographie.com
julien

julien

Pythéas
Pythéas


Masculin

Nombre de messages : 72

Âge : 35

Localisation : Perpignan

Réputation : 10

Points : 4267

Date d'inscription : 25/03/2008
Questions existencielles sur la fac - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Questions existencielles sur la fac   Questions existencielles sur la fac - Page 2 Icon_minitimeJeu 4 Sep - 2:49

Moi je commente Thibault, en plus ça fait longtemps que j' ai pas posté!
La Fac c' est pas du tout cuit préparé sur un plateau comme au lyçée. C' est comme un boulot, on t' aide, on cherche à se que ça se passe bien pour toi, mais il faut quand même se bouger un peu le ***!!

Tu comprends pas un cours ou tu as des difficultés dans une matière: bosse par toi même et vas à la Bibliothèque Universitaire, il ne faut pas attendre qu' on fasse le travail pour toi, puisque de toute façon personne ne le fera!!

( ça fait du bien, ça faisait longtemps que j' avais pas parlé de la fac!!)
Revenir en haut Aller en bas
http://monclub.net/aom

bache

Pausanias le Périégète
Pausanias le Périégète


Féminin

Nombre de messages : 284

Âge : 31

Localisation : Genève

Réputation : 211

Points : 6712

Date d'inscription : 28/01/2008
Questions existencielles sur la fac - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Questions existencielles sur la fac   Questions existencielles sur la fac - Page 2 Icon_minitimeDim 9 Nov - 16:27

Sorcere a écrit:


Bref, la fac laisse beaucoup de temps libre. En prépa, il y en a moins et du travail à la maison est demandé. En fac, c'est pas le cas, et faut le faire par sois-même, sans forcément savoir par où ou quoi commencer, comment, quand.



ouai, bon, c'est quand meme une sacrée generalité.
Personnellement je suis en L3 geo parcours amenagement. J'ai 28h de cours. Sans faire de double licence, hein. C'est le cursus qui est comme ça.
Là-dedans, on a beaucoup de travaux à rendre régulierement : diagnostic territorial, travaux de SIG, enqêtes..

Bref, je me sens pas concernée par "la fac offre beaucoup de temps libre" Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Thibault Renard

Thibault Renard

Philippe Pinchemel
Philippe Pinchemel


Masculin

Nombre de messages : 3584

Âge : 31

Localisation : France - La Rochelle

Réputation : 792

Points : 23572

Date d'inscription : 04/01/2008
Questions existencielles sur la fac - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Questions existencielles sur la fac   Questions existencielles sur la fac - Page 2 Icon_minitimeDim 9 Nov - 23:41

J'avoue qu'en L3 tout change...

______________________________________________
La géographie c'est comme une chocolatine : ça se partage!
http://www.penserlespace.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passion-geographie.com

Contenu sponsorisé


Questions existencielles sur la fac - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Questions existencielles sur la fac   Questions existencielles sur la fac - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Questions existencielles sur la fac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion-Géographie : premier forum francophone de Géographie :: La géographie : monde scolaire, universitaire et professionnel :: La géographie universitaire : licence, master, doctorat-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit