Passion-Géographie : premier forum francophone de Géographie
Bienvenue sur Passion - Géographie, le plus important forum francophone en la matière.
En espérant que vous puissiez vous y plaire ! L'inscription ne prend pas 10 secondes !



 

AccueilAccueil  PortailPortail  Faire une dédicaceFaire une dédicace  Google EarthGoogle Earth  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  Site pro  
Participez au concours n°41 en postant votre photographie !

Partagez | 
 

 De la géographie culturelle à la sociologie...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

felixcpp

Anaximandre
Anaximandre


Masculin

Nombre de messages : 3

Âge : 29

Localisation : pre saint gervais

Réputation : 0

Points : 2039

Date d'inscription : 11/05/2012
MessageSujet: De la géographie culturelle à la sociologie...   Ven 11 Mai - 22:12

Bonjour à tous,

Voici mon dilemme : Je suis en Master culture, politique, patrimoine à la Sorbonne, l'épée de Damocles que j'ai sur la tête (à savoir un mémoire à rendre à la fin de ma deuxième année) se fait de plus en plus menaçante et il est grand temps pour moi de me creuser la tête pour trouver un sujet de mémoire pertinent et remporter alors, toutes les louanges du jury lors de mon oral...Cela fais donc quelques semaines que je m’interroge intimement pour discerner plus clairement la nature réelle de mes "amours géographiques". Manifestement la plupart d'entre eux lorgnent sur une géographie résolument humaine, culturelle et sociale (d’où le choix de mon cursus...). Dans ce champ, une multitude de sujet me vienne en tête mais j'ai parfois le sentiment de devoir toujours trouvé une légitimité géographique aux questions qui m'intéressent, au risque de verser dans la sociologie (discipline souveraine et intimidante des sciences sociales). Ma question est donc la suivante : qu'est ce qui fait la spécificité et l'autonomie de la géographie culturelle? par géographie culturelle, j’entends une géographie qui se focalise d'avantage sur les représentations, les discours, les mythes, les symboles que sur l'espace à proprement parlé, ou du moins, de façon plus psychologiques. Il faut d'ailleurs noter que ce courant de la géographie qui s'est imposé au fil des ans comme un paradigme majeure de la géographie contemporaine encourage au décloisonnement des champs d'étude et à l'interdisciplinarité. Je me rappelle de l'un de mes professeurs me disant que "tout est géographie", le propos est séduisant mais n'y a t-il pas un danger à perdre la spécificité de l'approche géographique ou d'en faire un prétexte pour faire de l'économie, de la sociologie, de l'anthropologie, voir de la philosophie. Je sais que le débat sur cette question est dense et ouvre sur le champ de la géographie post-moderne (qui est un des champs de bataille les plus explosifs de l'épistémologie actuelle de la géographie) mais si une personne qui travaille ou s'intéresse à ces questions lit ce topic, j'aimerais bien discuter avec elle sur des aspects plus concrets; je me demande par exemple si il est possible de composer un jury avec différentes disciplines et je dois bien dire que ce débat me pose un certain nombre de question vis à vis de mon sujet de mémoire.
Merci pour ce qui prendront le temps de me lire voir de me répondre, en espérant avoir été clair et compréhensible. a tout de suite sur le forum!!
Revenir en haut Aller en bas
 

De la géographie culturelle à la sociologie...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion-Géographie : premier forum francophone de Géographie :: La géographie par domaines :: Géographie culturelle et Géographie sociale : entre perceptions et représentations-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit